Règles et Stratégies

Keith Taft

blackjack Keith Taft

Visionnaire, Keith Taft fut l’un des premiers à utiliser les nouvelles technologies pour obtenir un avantage sur le blackjack. Surnommé « Inspecteur Gadget », l’homme innova, en créant des micro-ordinateurs très puissants, permettant d’obtenir un avantage considérable sur le jeu. Il gagna ainsi des millions de dollars aux casinos américains. Nous avons choisi de vous présenter, en détails, le parcours de ce génie qui marqua l’histoire du plus célèbre jeu de cartes des casinos.

Biographie et performances

Né dans les années 1930 aux Etats-Unis, Taft se passionna dès son plus jeune âge pour la physique. Une fois ses études terminées et son diplôme en poche, il décrocha rapidement des emplois dans les meilleures entreprises de la Silicon Valley. L’homme découvrit le blackjack au cours d’un voyage à Reno, en famille, en 1969. Alors qu’ils visitaient le musée automobile de la ville, ils décidèrent d’aller tenter leur chance au casino de l’hôtel. Ignorant tout des règles et des stratégies du jeu, Taft interrogea plusieurs personnes pour comprendre les différents principes du blackjack. Toutefois, il épuisa très vite son bankroll et se retrouva contraint de quitter les tables de jeu du casino.

Sur le chemin du retour, Taft se rappela qu’Edward Thorp avait écrit un livre expliquant comment obtenir un avantage sur le blackjack. Il décida donc de se procurer cet ouvrage et de profiter des méthodes infaillibles développées par l’auteur. Taft poursuivit son apprentissage à l’aide des nombreux autres livres consacrés au jeu de hasard, et apprit la stratégie de base, ainsi que quelques systèmes de comptage de cartes. Cependant, ces techniques n’étaient toujours pas suffisantes, et Taft continuait de perdre son précieux bankroll au blackjack. Le génie eu donc l’idée de construire un micro-ordinateur que les joueurs pourraient utiliser au cours de la partie, sans jamais se faire repérer par la sécurité des établissements.

Le premier prototype de Taft fut construit au début des années 1970 et baptisé « George ». L’ordinateur fut programmé pour compter les cartes et sélectionner la stratégie la plus efficace pour le joueur. Pour l’utiliser, Taft devait entrer les données dans l’ordinateur à l’aide de ses orteils, ce dernier étant caché sous sa chemise. Bien que très utile, George pesait plus de 5 kilos et n’était pas très pratique à utiliser. Taft décida donc de créer un prototype plus léger et plus petit, qu’il appela « David ». Avec ce dernier, il rafla, en une semaine, plus de 40 000 dollars aux casinos de Las Vegas. Flairant le succès de sa nouvelle machine, Taft décida de commercialiser son micro-ordinateur.

Après le succès de David, Taft et son fils, Marty, décidèrent de construire des micro-ordinateurs toujours plus performants. Par exemple, ils mirent au point un système de caméras miniatures, à monter sur la boucle de la ceinture des joueurs, pour parvenir à lire la carte cachée du croupier. Ce système fonctionnait avec de nombreux complices, dont une équipe, postée dans un véhicule près du casino, chargée de recevoir l’enregistrement de la caméra, et de transmettre l’information à ses complices assis autour de la table.

Bien que cela puisse surprendre aujourd’hui, l’ensemble de ces techniques étaient légales à l’époque. Toutefois, depuis 1986, la Nevada Gaming Commission a fait passer une loi stipulant que l’utilisation d’appareils électroniques dans les établissements de jeux était formellement interdite et passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison. Grâce à ses innovantes techniques, Taft devint le 9ème membre du célèbre et prestigieux Blackjack Hall of Fame.

Images

Le micro-ordinateur George:

blackjack Keith Taft

Keith Taft:

Keith Taft blackjack

Taft posant avec son premier micro-ordinateur, George:

blackjack Keith Taft
Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !
Plus...Moins

D’autres joueurs à connaître

Découvrez-en plus sur le célèbre jeu de table des casinos, grâce aux nombreux articles ci-dessous, retraçant l’histoire des personnages de légende du blackjack :