Règles et Stratégies

Stratégie au Blackjack : diviser, doubler, abandonner

Stratégie au Blackjack : diviser, doubler, abandonner

Il y a trois actions récurrentes au Blackjack et elle consiste à diviser une main intégrale pour en former deux autres, doubler la valeur de la main par la distribution d’une nouvelle carte ou abandonner en cours de jeu pour réduire les pertes, cela fait partie intégrante de la regle du blackjack. Or, effectuer ces actions n’est pas toujours simple et il est essentiel de savoir exactement quand elles représentent vraiment une solution. De même, les utiliser à tir larigot peut faire commettre des erreurs inévitables au joueur.

Diviser

Par « Diviser », on entend que le joueur possède deux cartes d’une valeur identique et que ce dernier souhaite les séparer pour former deux mains spécifiques. Le joueur effectue alors un pari additionnel et le croupier lui distribue une nouvelle carte, qu’il sera libre de placer sur la main qu’il désire. Cette technique est intéressante quand le joueur possède une main de départ uniquement composée de paires. En séparant vos paires, vous créez une main supplémentaire et augmentez vos chances de gain. Ce procédé peut s’avérer efficace en cas de paires de 6, 7 ou de 8. Toutefois, si vous avez une paire de 9 ou de 10 il faudra éviter d’agir de la sorte. Diviser une paire d’As est aussi un procédé intéressant.

Doubler

« Doubler » signifie que le joueur tient à acheter une nouvelle carte. Pour ce faire, il devra effectuer un pari supplémentaire. Si le joueur possède une main comportant un 3 et un 7, il a au total 10 points. En misant une somme additionnelle, le joueur montre au croupier qu’il a l’intention de « Doubler ». Si la carte distribuée s’avère être une Dame, le joueur aura dorénavant 20 points, ce qui est un bon tirage. Néanmoins, veuillez noter que ce procédé est intéressant quand le joueur totalise 10 voire 11 points et lorsque la carte visible du croupier est une somme faible –inférieure à 6.

Abandonner

« Abandonner » signifie que le joueur prend la décision de perdre la moitié de son pari initial et ne souhaite pas voir la carte face cachée du croupier. Si le joueur a une main dont la valeur est de 15 points et que le croupier a un Valet -sa carte face cachée n’a pas encore été dévoilée, le joueur risque de perdre si la main qu’il tire est trop forte. Il est souhaitable pour ce dernier d’abandonner. Ainsi, il limite ses pertes en acceptant de laisser la moitié de la somme misée à la Banque. « Abandonner » est efficace lorsque le joueur a déjà une main dont la valeur est trop forte : c’est la solution adéquate pour qu’il puisse préserver un tant soit peu son budget.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !