Règles et Stratégies

La martingale Piquemouche

La martingale Piquemouche

Parmi les nombreuses et différentes martingales de la roulette, il en existe une vraiment efficace et considérée comme l’une des moins risquées. Cette dernière s’appelle la martingale Piquemouche et va vous permettre de limiter vos pertes au maximum grâce à son ingénieux procédé. Toutefois, il est important de noter que cette dernière ne vous permettra pas de remporter des montants pharaoniques. Ainsi, si vous êtes des joueurs audacieux qui n’ont pas peur de prendre le risque de parier de grosses sommes d’argent quitte à en perdre une certaine partie, la martingale Piquemouche ne devrait sans doute pas vous intéresser. En revanche, si vous êtes des joueurs plus réfléchis voulant remporter de petits bénéfices grâce à la Reine des casinos, l’article ci-dessous vous sera fortement utile.

Caractéristiques de la martingale

La martingale Piquemouche, qu’est-ce que c’est ? Cette dernière présente de nombreuses similitudes avec la martingale classique. Néanmoins, avec cette version, vous devez doubler votre mise après trois pertes consécutives, et non pas directement après le premier coup perdant comme le préconise la martingale classique. De plus, lorsque le joueur remporte un tour, le montant de la mise reviendra à la somme de départ. Ainsi, ce système vous permet de rembourser deux des trois coups que vous aurez perdus. Voici les avantages de la martingale de Piquemouche :

  • Comme expliqué ci-dessus, il s’agit de l’une des martingales les plus sûres.
  • Cette dernière favorise les paris les plus simples et les moins audacieux tels que noir, rouge, pair, impair, manque et passe.
  • Nul besoin de disposer d’un capital de jeu élevé pour profiter de cette martingale. De ce fait, les risques de perdre gros sont limités.

Toutefois, il est important de savoir que la martingale Piquemouche est également la moins rémunératrice de toutes. À vous donc de peser le pour et le contre afin de savoir si vous préférez prendre le risque de viser le jackpot au risque de perdre de gros montants, ou bien limiter vos pertes et tenter de remporter de petites sommes d’argent.

Comment l’utiliser ?

Pour utiliser la martingale Piquemouche, c’est plutôt simple. En effet, cette méthode s’adapte aussi bien aux joueurs expérimentés qu’aux novices. Pour la mettre en pratique, vous allez devoir respecter un schéma de mises précis.

  • Le joueur mise une première fois : s’il gagne le jeu, il repart avec 2 unités, celle qu’il a joué et celle qu’il a remporté = total 1 unité.
  • Si le joueur perd : il mise 1 unité, en cas de gains, il empoche 2 unités moins 1 (celle qu’il a jouée au cours de la seconde partie) moins 1 (celle qu’il a jouée au cours de la première partie) = total de 0 unité.
  • Si le joueur perd une seconde fois : il mise 1 unité, en cas de gains, il empoche 2 unités moins 1 (celle qu’il a jouée au cours de la troisième partie), moins 1 (celle qu’il a jouée au cours de la seconde partie), moins 1 (celle qu’il a jouée au cours de la première partie) = total de -1 unité.

Tableau récapitulatif des mises

MiseGagné / PerduRésultatCumulé
1Perdu-1- 1
1Perdu-1- 2
1Perdu-1- 3
2Perdu-2- 5
2Perdu-2- 7
2Perdu-2- 11
4Gagné+ 4- 7
12Gagné- 12+ 5

Vous l’aurez donc compris, avec ce système, vous allez devoir remporter un deuxième gain pour être gagnant. De plus, vous avez sans doute constaté que la martingale Piquemouche est beaucoup moins risquée puisque les mises augmentent moins rapidement qu’avec la martingale classique. Pour conclure, ce système est plutôt réservé aux joueurs prudents disposant d’une bankroll peu élevée.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !
Plus...Moins

La martingale Piquemouche n’est pas faite pour vous ?

Profitez de l’article ci-dessous pour découvrir les atouts de la martingale d’Alembert :