Casino News

Donald Trump sauvera-t-il les casinos américains ?

Tracy Neeworth 4 mars 2016 - 04:18:02
Donald Trump sauvera-t-il les casinos américains ?

Le candidat à l’élection présidentielle américaine Donald Trump n’est pas un professionnel de la politique. En effet, le milliardaire Trump est avant tout un magnat de l’immobilier qui a fait fortune à New-York. Il a notamment investi sa fortune dans des casinos terrestres à Atlantic City. Toutefois, la crise de 2008 a durement affecté l’industrie du jeu aux Etats-Unis. Si Donald Trump rêve de rendre sa grandeur à l’Amérique, parviendra-t-il relancer la croissance des casinos américains ?

Les échecs de Trump sur la côte Est

« Si Donald Trump rêve de rendre sa grandeur à l’Amérique, parviendra-t-il relancer la croissance des casinos américains ? ».

Donald Trump enchaîne les meetings politiques pour décrocher l’investiture républicaine aux élections présentielles de novembre. Lorsque les journalistes l’interrogent sur ses capacités à relancer l’économie américaine, il met en avant sa réussite dans les affaires et ses milliards de dollars. Toutefois, le magnat de l’immobilier n’a pas connu que des succès. En effet, ses investissements dans le secteur des casinos terrestres d’Atlantic City ont été désastreux et mis au chômage des milliers de personnes. Trump a notamment ouvert trois casinos dans la ville d’Atlantic City. Dès 1984, il inaugure le Trump Plaza. Il récidive l’année suivante avec le Trump Castle. En 1990, il réalise le Trump Taj Mahal, le casino s’étend sur 15,500 m2 et coûte un milliard de dollars. L’établissement de jeux est tout simplement le casino le plus cher au monde. Ainsi, pour être rentable, le casino doit réaliser un chiffre d’affaires d’un million de dollars par jour. C’est un échec complet pour Trump qui engage une procédure de banqueroute en 1991. En 1992, les casinos Trump Plaza et Trump Castle sont à leur tour mis en banqueroute. Il est important de préciser que Donald Trump était, à l’époque, le plus gros employeur d’Atlantic City avec 12 000 personnes qui faisaient tourner ses casinos. Ainsi, les années suivantes sont une lente descente aux enfers pour les casinos d’Atlantic City et des milliers d’employés perdent leur emploi dans les casinos de Trump ! Ce dernier jette définitivement l’éponge en 2014 avec la fermeture du Trump Plaza et la vente de ses deux derniers casinos.

Trump, futur roi de la côte Ouest

Les échecs de Donald Trump sur la côte Est n’ont pas entamé sa volonté de conquérir la côte Ouest. En effet, il possède déjà un hôtel de luxe à Las Vegas : Le Trump Hotel Las Vegas. L’hôtel a ouvert ses portes en 2008 et mesure 190 mètres de hauteur pour 64 étages. La façade de l’hôtel est recouverte d’or et ne passe pas inaperçue dans la capitale du jeu. L’homme d’affaires souhaite donc ajouter un casino à proximité de son hôtel. L’investissement est ici modeste puisqu’il ne coûterait que 100 millions de dollars. Donald Trump semble avoir appris de ses erreurs et envisage de s’associer avec un autre milliardaire, Phil Ruffin, pour mener à bien le projet. L’investissement de Trump ne serait donc que de 50 millions de dollars. Une paille pour la société Trump qui affiche un patrimoine de 4 milliards de dollars. Si Donald Trump remporte l’élection présidentielle, la gestion de ce casino sera confiée à son fils, Eric Trump.

Depuis 2008, les casinos de Las Vegas peinent à retrouver leur fortune d’antan. La concurrence de Macao et du jeu en ligne affecte les casinotiers du Nevada. Ainsi, le futur investissement de Trump dans un casino s’annonce aussi incertain que sa course à l’élection présidentielle.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !