Casino News

Les 1,2 millions d’euros ont gâché sa vie d’adolescente, Jane Park fait appel à la justice

Edouard Lopez 25 février 2017 - 06:48:55
Les 1,2 millions d’euros ont gâché sa vie d’adolescente, Jane Park fait appel à la justice

C’est l’histoire de la jeune britannique Jane Park qui avait gagné l’Euro Millions en 2012, âgée à l’époque de 17 ans et qui aujourd’hui, attaque Camelot, équivalent de notre Française des Jeux. Pour quels motifs ? Ce gain astronomique la transformant du jour au lendemain en millionnaire aurait été destructeur pour cette jeune femme, apparemment non préparée à une vie si différente. Un changement de vie qu’elle affiche par ailleurs énormément sur les réseaux sociaux… Retour sur cette affaire qui anime les Anglais en ce début d’année 2017.

Devenir millionnaire à 16 ans

À la différence de la France, il est possible de jouer à certains jeux d’argent à partir de l’âge de 16 ans chez nos voisins britanniques. C’est pour cette raison qu’il y a 4 ans, Jane Park, une adolescente de 16 ans, a raflé le jackpot de plus d’un million d’euros en participant à l’Euro Millions. Sa vie d’adolescente anglaise a totalement été bouleversée à la suite de l’obtention de ce gain : chaussures, vêtements et sacs de marque, voyages de luxe à travers le monde, voitures, deux nouvelles propriétés, soirées dans des clubs privés… La jeune femme a accumulé les achats et autres activités, mais ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a également fait appel à la chirurgie esthétique pour se refaire une nouvelle poitrine et changer les traits de son visage à coups d’opérations chirurgicales et de botox.

D’immenses changements qui ont fait basculer la vie de Jane en cauchemar, confie cette dernière aux médias. Elle insiste sur le fait que sa nouvelle vie est dix fois pire qu’avant et qu’il aurait été préférable de ne pas recevoir d’argent car tout était beaucoup plus simple auparavant… Des propos qui viennent cependant s’opposer aux nombreuses publications et photos que la jeune fille poste sur les réseaux sociaux.

Une nouvelle vie « superficielle et seule »

« D’immenses changements qui ont fait basculer la vie de Jane en cauchemar, confie cette dernière aux médias. Elle insiste sur le fait que sa nouvelle vie était dix fois pire qu’avant et qu’il aurait été préférable de ne pas recevoir d’argent car tout était beaucoup plus simple auparavant … »

En effet, Jane Park évoque dans les médias la solitude et la superficialité de sa nouvelle vie qu’elle considère « vide ». Elle raconte qu’elle est totalement décalée par rapport à ses amis qui sont eux préoccupés par leurs études ou premiers boulots, des choses de son âge. Voyager ? Oui, mais seule puisque ces derniers ne sont pas disponibles. Faire du shopping ? Elle a déjà beaucoup trop de choses et se lasse des sessions shopping sans fin qui ne lui apportent plus aucune sensation. Rencontrer quelqu’un ? Il lui serait impossible d’avoir un petit-ami, les hommes autour d’elle ne seraient intéressés que par son argent. C’est en couvrant son dernier petit ami de Rolex, voitures et cadeaux, qu’elle s’en serait rendu compte.

Une situation qui tournerait donc mal pour cette jeune femme âgée de 21 ans aujourd’hui, propulsée dans un nouveau monde aux saveurs amères. Elle a récemment confié qu’elle avait pris la décision de repartir vivre chez sa mère d’une façon plus modeste et de travailler comme les autres personnes de son âge. Elle a alors trouvé un emploi dans une friterie près de chez elle.

À l’attaque de Camelot

C’est donc pour ces raisons que Jane Park a récemment décidé d’attaquer Camelot, la Française des Jeux britannique, pour négligence. Elle pointe du doigt l’âge minimum autorisé pour accéder aux jeux d’argent en Angleterre. Pour cette dernière, l’âge de 16 ans n’est pas adapté à ce monde d’argent facile. Il ne s’agit pas forcément de jouer, pour la jeune britannique, mais plutôt l’encaissement de l’argent qui devrait pouvoir se faire uniquement à la majorité du gagnant et cela, d’une manière plus encadrée.

Les médias britanniques mettent en avant, quant à eux, le fait que Jane Park (ainsi que tous autres gagnants) sont naturellement épaulés par des conseillers financiers missionnés par Camelot. Des experts qui sont disponibles pour orienter et conseillers les nouveaux millionnaires et autres personnes gagnantes. Les médias évoquent également le manque d’intérêt de la part de Jane face aux propositions de placement proposées à l’époque, sans évoquer la responsabilité des parents. Ce sera donc à la justice de trancher. Affaire à suivre…

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !