Casino News

Jouer au casino et profiter du parc d’attractions Disneyland Paris : bientôt possible ?

Yannick Martial 22 avril 2017 - 13:26:28
Jouer au casino et profiter du parc d’attractions Disneyland Paris : bientôt possible ?

Des hôtels, des restaurants, des bars, un parcours de golf, un parc d’attractions et bientôt des casinos : voici le rêve d’Arnaud de Belenet, président de l’agglomération du Val d’Europe en Seine-et-Marne. Un mélange détonnant qui transformerait l’espace touristique, situé à trente-deux kilomètres de Paris, en un nouvel Las Vegas français. Retour sur ce projet faramineux qui n’a pas fini d’en faire rêver plus d’un !

Un complexe de casinos représentant les couleurs françaises

La mise en valeur de l’art de vivre à la française ? C’est l’une des préoccupations du président de l’agglomération du Val d’Europe, Arnaud de Belenet, et c’est en insistant sur cet aspect qu’il aimerait développer un complexe d’établissements de jeux d’argent dans l’agglomération du Val d’Europe. Attention, ce dernier a insisté sur ce point : il ne souhaite pas voir s’implanter un espace de casinos terrestres « aussi kitsch » que dans la célèbre ville américaine du Pêché, Las Vegas. Pas de fausse Tour Eiffel, de néons multicolores et de pyramides clignotantes, mais plutôt des casinos de haut standing, représentant la classe à la française.

Cet audacieux projet est né de plusieurs constats : la région parisienne ne dispose d’aucun casino, mis à part celui d’Enghien, le seul d’Île-de-France, situé à 15km de Paris. Tout comme sa consœur italienne, Rome, Paris est l’une des seules capitales en Europe, à ne pas avoir de casino terrestre. Mais pourquoi spécifiquement Val d’Europe ? Car cette agglomération accueille, grâce au parc d’attractions Disneyland Paris, près de la moitié des touristes d’Ile-de-France et 10 % des étrangers venant passer un séjour en France. L’ajout de casinos compléterait alors l’espace, déjà très touristique et permettrait de proposer une offre super attractive en termes de divertissement.

Un complexe de casinos proche de Paris : est-ce possible ?

« Pour le président Arnaud de Belenet, la construction d’un complexe de casinos permettrait une création d’emplois non négligeable et un développement économique considérable. La première estimation serait d’environ 5000 nouveaux postes créés et de dizaines de millions d’euros de recettes fiscales. »

Pour le moment, il ne s’agit que d’un projet qui pourrait être long à mettre en place, du fait de la législation française. En effet, la loi française interdit la présence d’établissements de jeux d’argent, tel que le casino, se situant à moins de 100 kilomètres de la capitale parisienne (le casino d’Enghien est une exception à la règle). De plus, il n’y a que les stations thermales et balnéaires qui peuvent proposer ce type de loisirs, afin de divertir les touristes et les curistes.

« Les habitudes de vacances ont totalement changé aujourd’hui en France et il faudrait que les lois puissent évoluer dans le même sens » indique Arnaud de Belenet. Certains critères ont, néanmoins, déjà changé : les villes de plus de 500 000 habitants ont le droit d’avoir un établissement de jeux d’argent. Pour le cas de Val d’Europe, cela ne fonctionnerait pas, puisque l’agglomération est sous la barre des 500 000 et ne dispose pas d’un centre thermal. Comment ce projet pourrait-il prendre forme ? Les élus de cette agglomération de Seine-et-Marne, favorables à l’idée d’accueillir des établissements de jeux d’argent, indiquent qu’un simple amendement pourrait permettre la création d’un nouveau pôle touristique.

Objectif numéro 1 mis en avant ? La création d’emplois

Pour le président Arnaud de Belenet, la construction d’un complexe de casinos permettrait une création d’emplois non-négligeable et un développement économique considérable. La première estimation serait d’environ 5 000 nouveaux postes créés et de dizaines de millions d’euros de recettes fiscales. Des chiffres qui font tourner la tête à plus d’un casinotier ! Le groupe Partouche, intéressé par le projet, s’est d’ailleurs avancé sur le sujet, en indiquant que l’espace était assez bien encadré pour accueillir des casinos et que le refus d’établissements de jeux d’argent autour de Paris correspondait à une perte considérable de recettes fiscales, offertes aux autres capitales européennes. Ce projet risque donc, de faire beaucoup de bruit !

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !