Casino News

Affaire de l’incendie mortel du Casino Royal de Monterrey au Mexique : les criminels punis

Edouard Lopez 28 septembre 2011 - 14:38:21
menottes

L’attaque du casino de Monterrey, au nord du Mexique, avait fait 53 morts le mois dernier. Six criminels munis de grenades avaient pénétré l’enceinte de l’établissement avec la ferme intention de le dévaliser et de le réduire en cendres. Qu’en-est-il de cette affaire ? Pourquoi y-a-t-il actuellement tant d’attentats dans cette région ?

« Un énième règlement de compte entre cartels »

La ville de Monterrey et ses quatre millions d’habitants est jour après jour le théâtre d’actes criminels. « M. Adrian de la Garza a fini par inculper les six criminels, tous ayant reconnu avoir participé à l’incendie du Casino Royal de Monterrey, qui est tout de même répertorié comme la troisième plus grande ville mexicaine ».Lorsque le Casino Royal a été incendié le 24 août dernier par six individus équipés d’armes lourdes, les autorités ont dû admettre de nouvelles pertes matérielles et civiles. En effet, l’établissement n’est plus que lambeaux et les autorités ont annoncé la perte de 53 habitants qui ont tous succombé au moment du drame. D’après la presse locale, les casinos de Monterrey font tour à tour l’objet de fusillades. La raison : les propriétaires d’établissements de jeux refuseraient de payer les rançons exigés par les cartels, impliqués dans un vaste trafic de drogues.

En juillet déjà, Monterrey s’était lamenté de la mort de 71 personnes en seulement une petite semaine. Près de 52 personnes sont décédées dans l’incendie du Casino Royal de Monterrey le 24 août dernier.Le procureur d’État, M. Adrian de la Garza a fini par inculper les six criminels, tous ayant reconnu avoir participé à l’incendie du Casino Royal de Monterrey, qui est tout de même répertorié comme la troisième plus grande ville mexicaine.

Un groupe criminel au cœur de l’affaire

Les autorités ont dernièrement démantelé un réseau criminel qui se fait appelé « +Zetas+ ». Les six individus responsables de l’incendie criminel appartiennent à ce groupe terroriste qui brise le quotidien des habitants de Monterrey depuis déjà trop longtemps. Plusieurs complices des six malfaiteurs ont déjà été interpelés et tous sont à l’heure actuelle incarcérés.

Considérés comme de « véritables terroristes » par M. Felipe Calderon, le Président mexicain, le gouvernement a envoyé 3 000 agents de sécurité supplémentaires dans la région de Monterrey, parmi lesquels on trouve des membres fédéraux et militaires. Les actions des « +Zetas+ » ont été également dénoncées par les États-Unis et la France. Il faut savoir que l’origine de la violence n’est pas seulement le trafic de drogue mais également une série d’affrontements permanents entre le cartel du Golfe et son ancien bras armé, les « +Zetas+ », qui est composé d’anciens militaires d’élite de l’armée mexicaine.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !