Casino News

BetOnSoft recentre toutes ses activités sur le marché européen !

Tracy Neeworth 17 juin 2011 - 19:58:18
BetOnSoft recentre toutes ses activités sur le marché européen !

Le Black Friday laisse décidemment des traces et le poker en ligne n’est pas la seule discipline qui est concernée par cette crise. En effet le marché américain des casinos en ligne commence à être déserté par certains des principaux fournisseurs de logiciels en ligne, parmi lesquels on trouve notamment BetOnSoft.

Les opérateurs fuient le marché américain

Les éditeurs de jeux de casino sont en train de déserter petit à petit l’industrie américaine des jeux en ligne. Des développeurs tels que BetOnSoft et Rival Gaming ainsi que les casinos en lignes qu’ils gèrent n’acceptent plus les joueurs basés aux Etats-Unis. En conséquence, l’offre est immédiatement inférieure à la demande et les joueurs font face à une véritable pénurie des plateformes de jeux en ligne.

Le Black Friday a bouleversé le milieu du poker en seulement quelques jours et est responsable de ce phénomène. Les sites de certains des plus prestigieux opérateurs de poker ont été suspendus par le FBI en personne. Un scandale qui prend la tournure d’un scénario nous faisant penser aux plus gros films Hollywoodiens ! La justice étasunienne a déclaré que PokerStars ou encore Full Tilt Poker allaient être condamnés pour violation de la loi UIGIEA (Unlawful Internet Gambling Enforcement Act). Les deux opérateurs sont responsables de blanchiment d’argent et de fraude bancaire.

Le marché européen : une nouvelle priorité

Certains des opérateurs de jeux de casino en ligne fuient les Etats-Unis mais doivent substituer leur intérêt pour ce marché. Le marché européen sera donc probablement une priorité pour BetOnSoft. Dans certains blogs hébergés aux Etats-Unis, les joueurs américains se plaignent déjà des retentissements du Black Friday. Toutefois, si les nouveaux joueurs ne sont dorénavant plus acceptés, les anciens adhérents peuvent eux continuer à parier en toute tranquillité.

Du fait de ce qui se passe aux Etats-Unis, on comprend mieux la volonté de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne) d’encadrer et de sécuriser les jeux en ligne. L’ensemble des interfaces agrées en France sont en effet légales et fiables. Les opérateurs de jeux de casino en ligne devront toutefois faire très attention, car tous les pays européens ne sont pas en parfaite harmonie en ce qui concerne les législations portant sur les jeux d’argent sur Internet. Loin de ces préoccupations, le développeur Rival Gaming a bien l’intention de continuer à se développer et nous devrions assister au lancement d’un nouveau casino en ligne de qualité dans les jours à venir.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !