Casino News

Bientôt la fin de Rome Casino en France ?

Yannick Martial 22 janvier 2012 - 13:00:44
rome casino

L’opérateur Rome Casino et la société qui l’exploite, Morriyen Investments Limited, ont déjà reçu plusieurs mises en demeure de la part de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL). L’entreprise faisant l’erreur de s’entêter, son casino en ligne pourrait bientôt être bloqué, de gré ou de force…

Justice ou injustice ?

Morriyen Investments Limited est décidemment un groupe têtu. En dépit des avertissements répétés de l’ARJEL, la société chypriote en partie basée à Israël s’entête actuellement à continuer d’exploiter le site web de jeux d’argent virtuel Rome Casino. Mais le groupe a peut-être tout à fait raison de ne pas se laisser intimider par les mises en demeure de l’organisme de régulation français. En effet, si les jeux de casino sont légalement interdits en France, il n’en demeure pas moins que des sites ou applications tels que Double Down Casino ou encore M6 Jeux proposent des jeux d’argent comme si de rien n’était.

« L’organisme de régulation cherche pour la énième fois à mettre la pression sur l’hébergeur de Rome Casino, qui est basé au Canada, afin de bloquer sa plateforme de jeux une bonne fois pour toute ».

Rome Casino refuse-t-il de se plier aux demandes de l’ARJEL à juste titre ? Il faut savoir que l’opérateur n’a pas toujours fait dans la dentelle… L’organisme de régulation cherche pour la énième fois à mettre la pression sur l’hébergeur de Rome Casino, qui est basé au Canada, afin de bloquer sa plateforme de jeux une bonne fois pour toute. Or, Rome Casino avait déjà changé d’hébergeur dans le passé, contournant ainsi l’interdiction de l’ARJEL mais aussi la loi.

Une grande vague de blocage de sites

L’ARJEL n’aurait pas perdu une seule seconde et aurait déjà porté l’affaire devant le Tribunal de Grande Instance de Paris (TGI). L’organisme de régulation exige un blocage DNS et a déjà consulté les fournisseurs d’accès à Internet pour qu’ils se pressent à leur tâche. Malheureusement, ces méthodes de répression pourraient ne pas fonctionner sur le long-terme : en Italie, les mêmes mesures sont appliquées sans réel succès. Les joueurs auraient le moyen de contourner les blocages DNS pour continuer à jouer sur les sites illicites.

Autant dire que 2012 commence en fanfare. Le site de partage de musiques et de vidéos Mega Upload vient d’être bloqué par le FBI. En France, Allo Show TV a également été dans l’obligation de fermer ses portes. Et si Rome Casino était la prochaine cible ?

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !