Casino News

C’est la crise… Rien ne va plus !

5 mars 2009 - 01:58:04
liasse billet dollars

On aurait pu croire que les casinos, et autres jeux d’argent, qui ont toujours su tirer leur épingle du jeu des différentes crises qui secouent régulièrement les marchés boursiers, aient encore une fois échappé à cette récession mondiale. Et pourtant… Il semblerait que ces derniers soient touchés de la même façon, et dans tous les domaines ! Que se soit la baisse des dépôts enregistrés, qui ont chuté de 50 à 75% aux Etats-Unis, les projets d’hôtels annulés, la baisse de fréquentation par les touristes, ainsi que leurs dépenses, ou encore et surtout les licenciements de personnels, tout semble démontrer un réel impact dans le milieu du jeu.

Cependant, et bien que ce constat alarmant pour les gérants de Casinos ne soit pas des plus réjouissants, comme en témoigne Brian Gordon, analyste du secteur chez Applies Analysis qui déclare : « C’est un des plus sévères déclins jamais vus dans l’histoire », certains ont su trouver le côté positif à cette mauvaise passe.

En effet, le fait que cette crise, qui jusqu’à lors semblait vouloir épargner le secteur des casinos, se répande également à Las Vegas et dans tous les casinos, en ligne ou non, démontre finalement que les joueurs ne sont pas aussi dépendants et vulnérables que les détracteurs des jeux d’argent veulent bien le faire croire. Une jolie façon de se déculpabiliser en somme, et de garder la tête haute.

Malgré tout, cette réalité est quand même inquiétante, car si certains peuvent se réjouir de la réaction des joueurs, adaptant la baisse de leur pouvoir d’achat à leurs nouveaux moyens financiers, il n’en reste pas moins que la baisse du chiffre d’affaire des casinos se fait également ressentir au niveau de leurs investissements, et donc par effet de ricochet, sur leurs employés qui sont de plus en plus nombreux à être licenciés. Prenons l’exemple de Las Vegas Sands, qui a annoncé en novembre dernier, quelques 11.000 licenciements, et cela, uniquement concernant les travailleurs du bâtiment, nourris par les constructions désormais abandonnées de luxueux hôtels.

De manière plus générale, le risque pèse sur les casinos, mais également sur l’ensemble des loisirs, chambres d’hôtels, magasins, restaurants et spectacles qui entourent les joueurs lors de leurs séjours. Et c’est là la plus grosse crainte de Wall Street qui déplore cette récession mondiale et s’en inquiète fortement. Nous aussi…

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !