Casino News

Californie: « the place to go? »

Tracy Neeworth 14 juillet 2011 - 16:48:44
californie usa

La Californie: région vibrante, virevoltante, où les boîtes de nuit, restaurants, pistes de danse et cercles de jeux animent les nuits comme dans un doux rêve étoilé. Seuls les plus casaniers ne semblent pas être parvenus à apprécier le parfum de cet état, qui est toujours le plus peuplé d’Amérique. Mais les choses pourraient bien changer depuis que le sénateur Lou Correa a informé la population de ses bonnes intentions.

Un nouveau slogan pour les joueurs en ligne

« California is the place to go ». Tel est le nouveau slogan adopté par le sénateur américain Lou Correa, qui tente depuis plusieurs semaines de convaincre ses camarades législateurs que les jeux d’argent en ligne -et notamment le poker- représentent une nécessité pour le développement de la Californie. Effectivement, Lou Correa a introduit une nouvelle législation devant les autres sénateurs le mardi 12 juillet. Cette même législation pourrait, en cas d’approbation, générer des milliers d’emplois supplémentaires, des millions de dollars prélevés sous la forme d’impôts sur le chiffre d’affaires, et près de 250 millions dollars reversés directement dans les caisses budgétaires de l’état avant la fin de l’année.

Lou Correa a également annoncé que des initiatives seraient prises afin de réguler ce nouveau marché des jeux de hasard sur Internet. Il ferait de la protection des joueurs sa priorité. En illustrant ses propos par les méfaits de sites de poker en ligne étrangers malveillants, le sénateur a donné une bonne raison pour ordonner la suppression de l’interdiction américaine de jouer à des sites de jeux en ligne.

« Nous avons besoin de revenus »

« Ce dont notre état a besoin, ce sont des revenus rapides », a exprimé Lou Correa devant les écrans de caméra des chaînes locales américaines. « Cette loi permettra à notre état de générer 250 millions de dollars avant la fin de l’année fiscale. Cet argent nous aidera à concrétiser de nombreux projets budgétaires et nous évitera surtout de couper les financements qui sont destinés à l’éducation et à d’autres services publiques important en Californie ».

La nécessité de créer rapidement du profit est au cœur de la politique de Correa et des législateurs qui le soutiennent. Les états d’Hawaii, Floride, du Nevada mais aussi de Washington ont déjà été les témoins de propositions de lois similaires. Une loi sur la légalisation des jeux de casino en ligne devait être initialement officialisée pour l’état de Washington à la fin du mois de Juillet, mais partout aux Etats-Unis ces législations ont fait l’objet de nombreux refus.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !