Casino News

En Afrique du Sud, on fume du vautour pour deviner les numéros du loto

30 décembre 2009 - 19:11:39
vautour mort loto

Dans le pays le plus bas de l’hémisphère africain, de vieilles traditions amènent à croire qu’on peut lire l’avenir dans le cerveau d’oiseaux rapaces. En effet, la ville de Johannesburg abrite de nombreux commerces où on vend de la médecine traditionnelle. Parmi les remèdes mis en vente, il y a de la cervelle de vautour, une espère qui est désormais en voie d’extinction à l’extrémité australe du continent africain.

Un cerveau de vautour pour lire l’avenir

Les anciens de Johannesburg croient dur comme fer que fumer un petit morceau de cervelle permet de lire l’avenir, et d’y voir des choses bien précises comme les numéros gagnants du loto par exemple. Dans le magasin de médecine traditionnelle Scelo, qui est situé en plein cœur de la capitale sud-africaine, on ne cesse de vanter les mérites du cerveau de vautour. « Les vautours sont rares. Je n’en commande que trois ou quatre par mois. Mais ce qui est sûr, c’est que tout le monde aimerait avoir un petit bout de cerveau car cela permet de voir des choses que personne d’autre ne peut voir. Si, par exemple, vous pensez jouer au loto très bientôt, vous pouvez même voir les numéros qui seront tirés au sort ! », s’exclame le responsable de la boutique, plein de certitudes.

« Les anciens de Johannesburg croient dur comme fer que fumer un petit morceau de cervelle permet de lire l’avenir, et d’y voir des choses bien précises comme les numéros gagnants du loto par exemple ».

Le morceau de cervelle, roulé au préalable dans une cigarette et inhalé sous forme de vapeur, pourrait aider le consommateur à tirer les bons numéros aux jeux de loterie ou bien même de prédire les vainqueurs de courses hippiques ou d’autres compétitions sportives. Les adeptes de médecine traditionnelle n’hésitent même pas à suivre cette coutume pour faciliter leurs épreuves de la vie quotidienne : examens scolaires, concours, entretiens professionnels etc.

Les vautours en voie d’extinction

Scelo vend tout un attirail permettant de soigner divers types de blessures et maladies. Parmi les nombreux remèdes qui sont disposés en boutique, on trouve de la graisse d’âne, idéale pour faire fuir les mauvais esprits, mais aussi des pattes d’autruche et du cuir de zèbre. Toutefois, c’est bien le cerveau de vautour qui attire le plus de clients. Le magasin Scelo vend 5 euros un petit flocon contenant un bout de cervelle de vautour pilé. Autant dire que l’oiseau entier peut coûter beaucoup plus cher…

Dans des pays tels que la Tanzanie et le Kenya, les populations locales font du vautour un animal surdoué qui est capable de lire l’avenir grâce à sa vue perçante. Mthembeni, un agriculteur d’une trentaine d’année, achète de la cervelle et du bec de vautour, qu’il broie et mélange dans la nourriture de ses chiens. « Mes chiens sont capables de détecter des présences hostiles à des kilomètres grâce au cerveau de vautour. C’est important de faire ça pour le bien-être de ma famille », explique-t-il. Reste que jusqu’à 300 vautours sont vendus chaque année dans les bazars et pharmacies traditionnelles d’Afrique du Sud. L’espèce est aujourd’hui en danger et on ne la trouve plus partout.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !