Casino News

Les casinos terrestres français, sortis de la tempête économique ?

Tracy Neeworth 25 février 2012 - 14:01:36
Les casinos terrestres français, sortis de la tempête économique ?

Après trois longues années difficiles, les casinos terrestres français semblent commencer à sortir un petit peu la tête de l’eau. Le redressement annoncé se confirme en ce début d’année 2012, ce qui a de quoi donner le sourire à la fois aux joueurs et aux casinotiers.

Une petite amélioration

Après trois années désastreuses, un souffle nouveau semble naître comme l’avaient prédits les experts l’an dernier alors que les casinos en dur français affichaient 20% de baisse cumulée. Or, les trois syndicats patronaux que sont Casinos de France, le Syndicat des casinos modernes de France et l’Association des casinos indépendants français ont annoncé que le produit brut des jeux avait sensiblement augmenté à la veille de l’année 2012. En effet, selon leur dernier rapport publié en décembre 2011, le PBJ aurait connu l’année dernière une hausse de 0,95%, soit l’équivalent de 2,3 milliards d’euros. Les machines à sous et les jeux de tables sont les divertissements qui ont le plus rapportés aux casinos en 2011.

« Les machines à sous et les jeux de tables sont les divertissements qui ont le plus rapportés aux casinos en 2011 ».

Sur les quelques 200 établissements de jeux exerçant en France, c’est un casino du Val-d’Oise appartenant au Groupe Barrière qui a connu le plus grand succès en 2011. En effet, le casino d'Enghien-les-Bains aurait réalisé un produit brut des jeux de près de 160 millions d’euros. L’année 2012 semble donc bien s’annoncer en dépit de la crise et du contexte économique délicat dans lequel évoluent les sociétés de jeux françaises depuis 2009.

La prudence reste de mise

partie casinoLes joueurs doivent être heureux de savoir que les casinos ne déposeront pas le bilan !

Malgré cette heureuse amélioration, les gérants de casinos ne s’estiment pas encore à l’abri de futures représailles, ces derniers étant conscients que le modèle économique français est vulnérable et que le climat économique actuel reste particulièrement instable. Malgré tout, plusieurs villes françaises ont entamé des projets de lancement de casinos. C’est le cas de la ville de Giffaumont-Champaubert (Marne) qui pourrait accueillir un établissement portant le logo du groupe Joa dès 2014. La Bretagne, la Seyne et la Somme sont d’autres régions concernées par l’implantation de nouveaux cercles de jeux, une solution dynamique qui devrait donner un coup de fouet à l’économie liée aux jeux de casino dans l’hexagone.

Les cartes sont désormais entre les mains de M. Claude Guéant, qui devrait donner son verdict à la fin du mois de février. En effet, les quelques casinos en cours de développement ne pourront voir le jour sans l’accord officiel du Ministère de l’Intérieur.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !