Casino News

Frédéric Lopez lance un "loto solidaire" avec l'aide de Bercy

16 décembre 2009 - 16:32:51
frederic lopez loto

Un rêve utopique est en train de devenir réalité : outre les deux tirages hebdomadaires, France 2 a confié à l'animateur-producteur Frédéric Lopez le soin de mettre au point un "loto solidaire" au profit d'ONG. Une fois défalqués les gains du gagnant (celui qui aura les six bons numéros), les mises alimenteront un fonds en faveur de projets humanitaires choisis par l'Agence française du développement (AFD). "L'idée est de choisir des projets où des êtres humains ne nous ont pas attendus pour faire quelque chose", explique Frédéric Lopez. Et de citer en exemple cet inventeur nigérian qui a découvert le moyen de conserver les légumes dix jours en créant un frigo artisanal (en glissant du sable et de l'eau entre deux pots de terre). "Il a financé 5.000 pots pour cinq villages. Il faut maintenant généraliser cette invention et c'est là que les fonds de l'AFD sont nécessaires", souligne l'animateur.

Du fait du monopole de la Française des jeux, l'accord de l'État est indispensable. Frédéric Lopez a rencontré Éric Woerth, ministre du Budget, en août, et Christine Lagarde en septembre. Tous deux ont sauté sur l'occasion et concoctent un décret mettant en musique ce tirage additionnel du Loto par la Française des jeux. "Je ne connaissais personne et j'avais des préjugés, raconte l'animateur d' En terre inconnue . En fait, à Bercy, j'ai rencontré des gens de ma génération, enthousiastes et humains. Éric Woerth a été très direct et bienveillant. La même chose avec Christine Lagarde. En trente minutes, elle est allée droit au but."

"Si tu perds, tu gagnes un monde meilleur"

À l'origine, cette idée est celle de l'écrivain Ondine Khayat et du réalisateur Frédéric Koskas, dont le rêve consiste à organiser un "loto mondial spatio-temporel". Au lieu de tirer toutes les boules en une fois, en un même lieu, le tirage s'échelonnerait sur 24 heures avec le tirage d'une boule par grand pays.

"On commence par la France et on verra ensuite", précise Frédéric Lopez. À la télé, l'animateur produira, un mois auparavant, des programmes courts sur les projets qui seront aidés, puis le tirage aura lieu lors d'un prime time de divertissement. Au cours de l'émission, qui réunira des artistes, une boule sera tirée tous les quarts d'heure de manière à créer un suspense tout au long de la soirée. L'État travaille sur la clé de répartition financière entre gagnants et ONG. Un décret sera publié prochainement. La première émission aura lieu en mai 2010. "Finalement, si tu tires les bons numéros, tu gagnes le jackpot. Si tu perds, tu gagnes un monde meilleur", conclut Lopez.

(Par Emmanuel Berretta)

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !