Casino News

Jeux en ligne au New Jersey : le choix du peuple

Melissa Herrera 17 mars 2011 - 09:37:20
gouverneur Chris Christie

Alors que tout l’état du New-Jersey s’attendait à ce que l’ouverture du marché des jeux en ligne soit proclamée, le gouverneur Chris Christie, qui semblait à première vue favorable à un tel projet, est venu détruire les espérances des sénateurs Lesniak et Kryillos.

Le gouverneur de l’état du New-Jersey a en effet posé son véto, empêchant la deuxième capitale du jeu d’argent de devenir le siège de divertissements virtuels sur internet. Pour Raymond Lesniak, l’un des sénateurs qui était partisan de la loi, « la décision de Chris Christie a un peu eu l’effet d’une douche froide ».

Il incombait à Chris Christie de prendre une décision définitive, ce qui est à présent chose faite. Ce dernier a refusé le vote d’une loi autorisant l’instauration d’un marché iGaming mais a précisé ses craintes quant à l’expansion du jeu d’argent illégal sur le web : « Si je soutiens les intentions de la législature pour faire du New Jersey une juridiction de jeu plus compétitive, je crains que rien dans la loi ne puisse interdire les établissements commerciaux de proposer des jeux sur internet à l’extérieur d’Atlantic City », avait-il confié avant le 3 mars 2011, lorsqu’il faisait référence aux discothèques, cafés et bars de la deuxième capitale du jeu d’argent aux Etats-Unis.

Les propos antérieurs du gouverneur semblaient pourtant pencher en la faveur de la création de cette loi. Les difficultés pour réguler le jeu d’argent sur internet dans des locaux commerciaux est-il la véritable raison de ce soudain refus ? Il est malheureusement impossible de le savoir à l’heure actuelle.

Toutefois, le véto posé par Chris Christie ne signifie en aucun cas que le New Jersey ne sera jamais le témoin de la création d’une industrie du jeu en ligne dans son territoire. En effet, le gouvernement a pris le soin de stipuler qu’un tel projet nécessiterait un référendum : «Il faut placer la question dans un bulletin de vote car c’est aux électeurs de décider », a-t-il dernièrement exprimé.

Chris Christie laisse entendre que la question de l’ouverture du marché des jeux en ligne dans le New Jersey relève du choix du peuple. Le projet de loi sera par conséquent remanié et soumis à l’Assemblée et au Sénat. Ce sont ces deux chambres qui décideront de la mise en place d’un référendum.

A en croire les données statistiques recueillies dans le New Jersey, près de 62% des résidents soutiendraient ce projet de loi. Comme nous l’avons expliqué dans un article similaire, le marché des jeux en ligne serait susceptible de combattre le chômage et d’accroître le pouvoir d’achat des occupants du New Jersey. En effet, ce secteur d’activité pourrait créer autour de 60 000 emplois et générerait jusqu’à 7 milliards de dollars bénéfiques à l’Etat américain, et ce à l’issue d’une période de dix ans.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !