Casino News

Jeux en ligne : des modifications à prévoir sur la loi fédérale américaine en 2012 ?

Melissa Herrera 31 décembre 2011 - 14:37:00
justice jeu argent

Les États-Unis ont beaucoup fait parler d’eux pendant l’année 2011, la question des législations iGaming et de leur mise en application ayant été au cœur de la presse et des médias. Toutefois, les espérances et désillusions ont été nombreuses dans ce pays et on en vient à se demander si les États-Unis pourraient connaitre de véritables bouleversements dans le secteur des jeux en ligne en 2012.

Le Black Friday en vrai trouble-fête

L’événement qui aura le plus marqué les esprits en 2011 aux États-Unis est sans nul doute le Black Friday. En effet, depuis que le vendredi 14 avril le Ministère de la Justice a décidé de poursuivre trois des plus grands opérateurs de poker en ligne, l’Amérique est restée sous le choc. Full Tilt Poker, Poker Stars et Absolute Poker ont en effet été durement blâmés pour corruption et blanchiment d’argent, leurs comptes bancaires et noms de domaine ayant été saisis. Des millions des joueurs n’ont pas pu se reconnecter pour jouer depuis cette date, créant une vague de frustration et de méfiance hors-norme.

« L’éviction de ces trois géants du poker en ligne a été l’opportunité pour les autres salles de jeux d’argent virtuels mais également les propriétaires de casino terrestres de tenter de remporter des parts de marché dans le secteur des divertissements virtuels ».

L’éviction de ces trois géants du poker en ligne a été l’opportunité pour les autres salles de jeux d’argent virtuels mais également les propriétaires de casino terrestres de tenter de remporter des parts de marché dans le secteur des divertissements virtuels. Alors que les casinos en dur subissent les effets de la crise de plein fouet, la reconversion sur Internet semble désormais une évidence. Plusieurs groupes prestigieux ont commencé à avaler certains de leurs rivaux potentiels, d’autres ont décidé de fusionner avec des partenaires pour renforcer la valeur de leurs enseignes.

En l’attente de mesures pour une légalisation complète

En dépit des attentes, le pessimisme augmente aux États-Unis. Le Ministère de la Justice a publié une annonce mal accueillie le vendredi 23 décembre 2011. Cette dernière réinterprétait littéralement le Wire Act, expliquant que la loi ne s’appliquait qu’aux paris sportifs et non au poker en ligne et aux jeux de casino. Une réelle confusion existe donc dans le pays de la liberté où les autres organismes d’état semblent rester muets quant à la légalité des jeux d’argent en ligne à l’échelle fédérale.

Il est évident qu’une restructuration fédérale serait bénéfique à ce pays, qui pourrait permettre à un parieur de l’état de Washington de jouer sur un site de jeux hébergés dans le New Jersey. Les projets de loi visant à améliorer les collaborations intra-étatiques sont certainement une première étape importante dans ce processus.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !