Casino News

L'affaire de Kahnawake est-elle une contradiction ou une hypocrisie ?

Yannick Martial 9 décembre 2011 - 16:41:12
L'affaire de Kahnawake est-elle une contradiction ou une hypocrisie ?

La population de Kahnawake, territoire qui distribue déjà plusieurs licences pour des opérateurs de jeux d’argent en ligne, s’oppose fermement à la construction d’un casino terrestre à l’intérieur de ses frontières. Bonjour le paradoxe !

Comble du paradoxe ou simple hypocrisie ?

Les habitants de la petite réserve de Kahnawake, territoire situé dans l’extrême sud de Montréal, ont fait preuve de leur opposition face à un projet d’implantation d’un casino terrestre à l’intérieur de leurs frontières. Alors que ce projet pourrait générer autour de 80 millions de dollars par année –le budget actuel de la réserve étant d’à peine 50 millions de dollars- les habitants ont exprimé radicalement leur refus, une annonce qui est pour le moins incompréhensible.

« Les jeux de casino terrestres n’intéressent pas la population de Kahnawake, qui n’a pas hésité à afficher des bannières sur lesquelles sont inscrites No Casino ! ».

Les jeux de casino terrestres n’intéressent pas la population de Kahnawake, qui n’a pas hésité à afficher des bannières sur lesquelles sont inscrites « No Casino ! ». Il faut savoir que c’est la troisième fois en moins de 20 ans que la population refuse le projet de construction d’un casino terrestre, chose qui était déjà arrivée en 1994 et en 2003. La raison de ce rejet ? La volonté de protéger les générations futures, si l’on en croit les dires de notre confrère canadien Canoe.ca.

L’une des plus importantes juridictions de l’industrie

Le pire dans l’histoire est que la réserve est connue pour être l’une des juridictions parmi les plus importantes de l’industrie iGaming. En effet, la Kahnawake Gaming Commission existe depuis 1999 et délivre de nombreuses licences d’exploitation à un grand nombre de casinos en ligne dans le monde. Alors, pourquoi vouloir refuser l’intégration d’un casino terrestre ? Il faut savoir que l’industrie des jeux d’argent en ligne profite indirectement à la population. Les rentrées fiscales sur le produit brut des jeux ainsi que les centres d’opération techniques implantés au sein même de la réserve génèrent des recettes. En effet, la Kahnawake Gaming Commission embauche de la main d’œuvre locale et permet la création d’emploi.

De ce fait, on a du mal à comprendre pourquoi les autochtones s’opposent si radicalement à l’industrie des jeux de casino. Ce marché qu’ils considèrent comme « sale » est celui qui permet aux habitants de se loger, de se nourrir et même d’éduquer leurs enfants. Si la Kahnawake Gaming Commission venait à disparaitre, elle entraînerait avec elle la fierté de ses habitants, qui ne semblent pas conscients de l’opportunité qui se présente à eux.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !