Casino News

L’effondrement du marché financier fait du mal aux casinos américains

Melissa Herrera 9 août 2011 - 16:34:53
baisse marche finance

Le marché financier américain commençait à remonter la pente doucement depuis la récession économique datant de 2008-2009. Mais la crise de la dette n’en a pas fini d’effrayer les contribuables et les principaux pays développés. Alors que les gouverneurs mondiaux n’ont pu redresser le plafond de la dette américaine, les investisseurs et le reste du monde s’attendent tous à ce qu’un nouveau désastre économique ne survienne. Les casinos terrestres risquent d’être les premiers à subir les conséquences de cette crise.

Le marché des casinos américains dans le rouge

Les actions des casinos côtés en bourse ont dû être revues à la hausse depuis la récession de 2008, qui a fait perdre des milliards de dollars aux principaux établissements étasuniens. Si les législateurs ont tout fait pour tenter de résoudre les problèmes de dette de leur pays, le résultat obtenu est malheureusement largement déficitaire : les finances des États-Unis sont maintenant en chute libre ! Conséquence immédiate des turbulences rencontrées par le marché des actions, les pays d’Europe ne voient plus le géant américain sous le même œil : on ne peut plus y faire d’investissements stables, et les deux derniers jours ont démontré que la Bourse de New York se trouve au plus mal.

Ainsi, le Dow Jones a chuté de 6% ce lundi, et les actions pour les jeux d’argent sont elles aussi en nette diminution : l’avenir de l’industrie des casinos sera une chute vertigineuse du chiffre d’affaires des sociétés et de très lourdes pertes budgétaires. Les casinos américains ne sont pas en très grande forme depuis 2009 et cette nouvelle vague critique n’arrangera décidemment pas leurs affaires.

Les plus gros casinos bientôt en déficit ?

Wynn Resorts a été l’ la plus stable pendant la récession et après la période de restructuration. Et pourtant, ce lundi, les actions de la société ont chuté de presque 10% à 126,91$. La diminution de 13$ par part de marché est l’une des plus importantes depuis la création du groupe Wynn Resorts. Melco Crown a connu son jour le plus difficile avec une chute de 15,79% mais devrait s’en sortir grâce à ces opérations à l’étranger, qui restent fructueuses. Enfin, Boyd Gaming et Las Vegas Sands ont tous deux connu un déclin de leurs actions respectives. Boyd Gaming a chuté de 6,07$ pour une réduction de 12,79%. Las Vegas Sands a vu ses actions diminuer de 10,84% à seulement 37,33$.

« Nous commençons à nous préparer aux futurs problèmes économiques. Nous sommes en train de regretter d’avoir dépensé des milliards de dollars à la construction de nouveaux complexes à Macao », se lamente le PDG de Las Vegas Sands, M. Sheldon Adelson.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !