Casino News

L’endettement de la Cité du Jeu révolu ?

Edouard Lopez 20 janvier 2011 - 14:24:39
las vegas capitale jeu argent

Las Vegas est une des régions qui a subi la crise économique de plein fouet, et ce depuis le début du cataclysme économique qui opéra dès 2007. Malgré les apparences, les lumières festives, les spots publicitaires sur écrans géants et les milliers de touristes qui visitent ce lieu chaque mois, la Cité du Jeu en a vu des vertes et des pas mures. La Ville du Péché, comme on l’appelle aux Etats-Unis, est endettée jusqu’aux dents. « Las Vegas connaît sa pire crise économique depuis 1940 », nous confie le gouverneur de l’état du Nevada, en faisant référence à la date de lancement de l’industrie des jeux en ligne aux Etats-Unis.

Alors que les casinos terrestres peinent à remplir leurs salles, des hôtels de luxe se sont construits continuellement et ce malgré les menaces d’une récession économique majeure. Ces établissement, qui comprennent en général jusqu’à 2 500 chambres haut-de-gamme, ont du mal à rembourser leurs emprunts initiaux. Et les hôtels ne sont pas les seuls dans cette situation. C’est le cas de tous les commerces majeurs qui occupent actuellement la Ville du Jeu. « Les appartements sont vides. Les touristes n’ont plus le même budget qu’il y a dix ans, et nos casinos servent de décor », avait exprimé le gouverneur de l’état du Nevada, Jim GIBBONS, auprès d’un grand journal libéral américain.

Las Vegas, le centre névralgique du Nevada, a entraîné tout l’état dans sa chute colossale. Le taux de chômage y est de 15 pourcents à l’heure actuelle, pour une moyenne de 9,6 pourcents dans le territoire entier des Etats-Unis. Cela fait longtemps qu’il n’y a plus de rêve Américain. L’eldorado dont on parlait tant à la sortie des années 80 a été détrôné par des régions où les possibilités d’emploi et le pouvoir d’achat sont plus attractifs. C’est notamment le cas du voisin canadien mais aussi de l’Australie et de la Nouvelle Zélande.

Et pourtant, les dernières données statistiques recueillies par les organismes publics américains dévoilent un certain signe d’encouragement. Le journal Las Vegas Sun affirment dans un de ses récents articles que la Ville du Jeu pourrait retrouver sa ferveur d’antan. Avec plus de 250 000 touristes le jour de Noël, Las Vegas a doublé son chiffre comparé aux résultats enregistrés l’année précédente. C’est une belle augmentation de 4,4% qui redonne un petit peu le sourire aux commerces avoisinants.

Cependant, d’après le gouverneur du Nevada, qui est républicain, « il faudra bien des efforts pour remonter la pente ». M. GIBBONS évoque même le besoin de réinventer un modèle économique afin d’aider la ville à prendre un nouveau départ. Du fait des problèmes de remboursement d’emprunts, toutes les constructions qui étaient prévues en 2011 ont été annulées. Cela a des conséquences terribles sur le secteur de l’emploi, qui est directement concerné. De plus, Las Vegas va devoir mener une lutte bien plus importante : l’émergence des activités de casinos en ligne fait actuellement de l’ombre aux établissements de jeux terrestres et il est difficile d’imaginer comment la Cité du Vice pourrait faire changer la tendance.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !