Casino News

Le Black Friday met fin à la croissance du marché iGaming

Yannick Martial 21 juin 2011 - 14:13:41
black friday analyse

Selon le cabinet de conseil H2 Gambling Capital, la croissance de l’industrie iGaming, qui était jusqu’à maintenant ascendante, perd de l’élan. Les fermetures de sites de jeux tels que ceux de PokerStars et Full Tilt Poker à l’issue du Black Friday le 15 avril dernier sont les principales raisons de ce net ralentissement.

Le Black Friday responsable du ralentissement

La perte de vitesse que connait le marché des jeux d’argent en ligne serait la conséquence du Black Friday, si l’on en croit les dires du cabinet de conseil H2 Gambling Capital. Si d’autres facteurs tels que la conjoncture économique et autres projets de régulation tardifs sont aussi en partie responsable, les événements qui se sont déroulés le 15 avril de cette année aux Etats-Unis ont eu des incidences majeures. A cela H2 Gambling Capital ajoute le tremblement de terre mortel qui a frappé le Japon, car la JRA (Japan Racing Association) représente le plus grand opérateur à l’échelle internationale.

D’après les mêmes sources, la croissance de l’industrie iGaming devrait ralentir de 4,4% cette année ; cela aurait pour conséquence la croissance annuelle la plus faible jamais enregistrée pour ce secteur depuis la création du marché des jeux d’argent sur Internet en 1998. Le revenu brut des jeux, qui était prévisionnellement annoncé à 25 milliards d’euros pour une croissance de 10,2%, ne devrait donc pas dépasser les 23,76 milliards d’euros cette année.

Les probables répercussions du Black Friday

Selon H2 Gambling Capital, « Le Black Friday a décimé les prévisions établies au préalable pour les activités de poker et de jeux de casino en ligne. Les conséquences de cet événement seront des pertes estimées à 765 millions d’euros en 2011 et une dernière vague déficitaire de 100 millions d’euros en 2012 ». Toutefois, le revenu brut des jeux hors Etats-Unis et Japon devrait normalement augmenter de 12% en 2011, un signe d’espérance pour les fournisseurs, développeurs et joueurs notamment basés en Europe, les marché américain et japonais étant aujourd’hui complètement dévastés.

De plus, les conséquences attendues pour le poker sont une hausse des activités de « cash games », notamment en Italie, qui devrait légaliser les jeux de casino dans le milieu de l’année. Toutefois, le Black Friday devrait aussi indirectement engendré une pratique plus illégale des jeux en Grèce, Belgique et Espagne. Selon H2 Gambling Capital, un marché souterrain des jeux devrait naître pour ces pays dès 2012.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !