Casino News

Le New Jersey et ses législateurs ne renoncent pas

Edouard Lopez 22 juin 2011 - 07:30:35
legislateur new jersey usa

Alors que l’état du Massachusetts est en phase de légaliser les jeux d’argent, le New Jersey court toujours après une régulation des activités de jeux de casino en ligne. Il faudra cependant parvenir à convaincre le gouverneur Chris Christie…

Obtenir la signature du gouverneur en personne

Les législateurs du New Jersey ne supportent pas la négation et semblent ne pas avoir dit leur dernier mot. Eux qui ont réussi à faire passer une loi sur une légalisation des jeux de hasard en ligne sont prêts à convaincre le gouverneur Chris Chistie de leurs bonnes intentions.

Sauf que l’homme qui fait aujourd’hui obstacle avait posé son véto plus tôt dans l’année, empêchant le New Jersey d’être le premier état à réguler le marché des jeux de casino et de poker sur Internet. Pourtant, les législateurs du Sénat et de l’Assemblée avaient d’un commun accord promulgué une loi autorisant les casinos en ligne. Le gouverneur, épaulé par ses collègues du Parti Républicain, n’avait pas approuvé le texte de loi.

A présent, les législateurs sont occupés à rédiger un nouveau document mais qui cette fois se rapporte à un secteur des jeux d’argent qui est largement accepté aux Etats-Unis. En effet, les jeux de loterie représentent de véritables tiroirs à caisse pour les états d’Amérique, ces jeux bénéficiant par ailleurs d’une ferveur extrêmement populaire. Le nouveau plan des législateurs serait de permettre aux parieurs d’acheter leurs tickets de loterie en ligne, ou à partir de leurs téléphones portables. Ces derniers pourront parier en ligne, mais aussi miser de l’argent directement via leurs comptes en banque.

Un projet compensatoire

Mais il ne faut pas se leurrer. Ce nouveau texte de loi ne sert qu’à compenser l’échec du précédent. « Ceci est une façon pour les législateurs d’obtenir quelque chose qui, bien que minime, autorise les activités de paris en ligne », explique M. Steve Schwartz, un analyste spécialisé dans les jeux d’argent sur Internet. « Si cela ne fonctionne toujours pas, je suppose qu’ils retenteront leur chance pendant la prochaine session, ou dans un futur proche du moins ». Il en va sans dire que les législateurs ne pourraient avaler un autre cuisant échec, ces derniers ayant livré un combat imprégné de patience et de persévérance tout au long de l’année.

Il faut savoir que la défaite des législateurs du New Jersey est compréhensible. Si ces derniers n’ont pu réguler le marché américain des jeux en ligne, le mois qui a précédé le veto du gouverneur Christie a été marqué par de belles réussites. Ainsi, l’état de Washington a lui réussi à légaliser les jeux d’argent sur Internet, alors que la Floride, la Californie et le Nevada ne sont pas loin d’obtenir à leur tour succès.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !