Casino News

Le chiffre d'affaires de Net Entertainment est en hausse

Tracy Neeworth 10 mars 2011 - 18:01:45
netent chiffre affaire

Le chiffre d’affaires du fournisseur de jeux en ligne scandinave, Net Entertainment, a connu une hausse de 16,6% au quatrième trimestre de l’année 2010. Avec un accomplissement de 100 millions de livres, la société réalise ainsi l’un de ses meilleurs chiffres depuis ces cinq dernières années. La réduction du bénéfice d’exploitation d’1,6 millions de livres au troisième trimestre n’aura donc pas été handicapante pour le fournisseur de prestations de jeux en ligne originaire de Suède.

L’année 2010 a été l’opportunité pour Net Entertainment de signer un nombre important d’accords de licence avec des groupes tels que Stan James, Interwetten puis encore Gioco Digitale, des sociétés qui sont implantées un peu partout en Europe. Attirées par le fort potentiel de Net Entertainment dans la réalisation de jeux de casino sans téléchargement, ces groupes ont décidé de s’appuyer sur la technologie performante du fournisseur.

La technologie Flash, qui est le créneau majeur de Net Entertainment a pour objectif de proposer des divertissements instantanés quel que soit le poste ou l’ordinateur de l’utilisateur. Ces jeux sont offerts via une plateforme fiable et sécurisée : il suffit d’une connexion internet et d’un identifiant pour accéder à toute la panoplie des jeux de Net Entertainment.

Net Entertainment a aussi certainement été choisi par ces groupes prestigieux pour la qualité irréprochable de ses graphismes qui sont à la pointe de la technologie 3D. Réalisme, brillance, profondeur sont les termes qui caractérisent l’ambiance des jeux proposés par Net Entertainment, qu’il s’agisse de jeux de table ou de machines à sous.

« Depuis la signature de contrat avec Bertil, notre partenaire spécialiste dans le bingo en ligne, les choses se sont énormément accélérées », explique M. Johan Öhman, PDG de Net Entertainment. Bertil, filiale de Bonnier Gaming, fait partie du conglomérat commercial du même nom, qui est très réputé dans les pays scandinaves. Bertil a depuis peu intégré les jeux de Net Entertainment sur son site de jeux Vinnarum.com. « On a longtemps spéculé que les sociétés de médias entreraient au sein du marché des jeux en ligne. Bonnier est l’une des premières entreprises à avoir réussi à la faire et nous sommes toujours très satisfaits de faire partie de leur projet. »

Et il n’y a pas que Net Entertainment qui s’enrichit ! Très récemment, le 6 mars, un joueur a décroché le jackpot du jeu Hall of Gods sur le site de l’opérateur BetClic. Ce dernier est reparti avec une coquette cagnotte de 2.6 millions d’euros. « Nous félicitons bien-sûr notre adhérent et espérons que beaucoup d’autres auront sa chance dans les mois à venir ! », rigole Johan Öhman, pour qui 2011 commencer du bon pied.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !