Casino News

Le logo Victor Chandler pose problème

23 août 2009 - 14:34:04
vc casino logo

Il semblerait y avoir des problèmes par rapport à l’accord récemment signé avec le sponsor Victor Chandler.

En effet, le journal anglais The Nottingham Evening Post aurait déclaré que le club de football de Nottingham Forest se verrait obligé de retirer le logo de son sponsor de tous les t-shirts commerciaux destinés aux enfants. L’opération aurait pour but d’éviter un cafouillage médiatique.

La nouvelle tenue du club est sortie seulement la semaine dernière et portait le nom et le logo de son sponsor qui détient de nombreuses parts de marché dans le secteur des jeux d’argent en ligne.

A présent, les consommateurs adultes désirant une réplique du t-shirt rouge du club auront la possibilité de choisir s’ils veulent ou non que le logo de Victor Chandler soit apposé sur ce dernier. Néanmoins, les personnes âgées de moins de 18 ans ne pourront pas s’offrir un t-shirt portant l’emblème de la société.

Le journal a également ajouté que les directeurs du club avaient préféré se référer à la décision de la commission des jeux et paris et éviter des contraintes de responsabilités sociales. L’intérêt de la commission était là de faire en sorte que des individus vulnérables ne soient pas attirés par l’univers des paris et jeux en ligne.

M. Brandon Furse, le responsable des activités du club de Nottingham Forest, a expliqué la volonté du club à maintenir son image droite et responsable auprès des familles de supporters. Il a d’ailleurs ajouté avoir longuement discuté avec les membres de la commission par rapport aux projets du sponsoring.

« Au regarde de la loi, rien ne nous empêche de le faire mais cela n’est pas notre façon de fonctionner », aurait dit M. Furse. « Tous les t-shirts sont en vente sans le logo maintenant. Mais nous pouvons le rajouter sur le t-shirt d’un client si ce dernier nous le demande ».

« Cependant, si des adultes veulent que leurs enfants aient un t-shirt avec le logo apposé dessus, nous n’assumerons cette fois pas la responsabilité des risques qui pourraient se présenter ».

L’association britannique de football a rédigé une lettre à chacun des clubs principaux du pays en juin, en prenant le soin de leur rappeler les termes du code de la commission des jeux et paris, introduits en 2007.

Le courrier stipule que « la publicité de produits de jeux d’argent uniquement dédiés aux adultes ne doit pas toucher les mineurs. L’usage de logo adressés sur des t-shirts taille enfant est le claire exemple du contraire et demeure interdit selon les termes du code ».

The Nottingham Evening Post pointe du doigt un autre club de football -les Wolves- qui seraient actuellement dans la même situation, expliquant qu’il laisse aux enfants et adultes le choix d’apposer le logo du sponsor SportingBet.com sur leurs t-shirts ou bien d’opter pour l’enseigne Wolves Community Trust.

Le club de Forest a accepté d’être sponsorisé par le géant des paris en ligne pour la durée totale d’un an. Le montant du contrat n’a pas été indiqué mais nous savons déjà qu’il s’agit d’un numéro à six chiffres.

Un porte-parole du groupe Victor Chandler a annoncé que la société comprenait parfaitement la raison d’un tel remue-ménage. « Nous somme conscients que certains jeunes pourraient être déçus de ne pas porter les répliques exactes des t-shirts que portent leurs héros du ballon rond, mais ils n’ont malheureusement aucun pouvoir de décision par rapport à cela », a-t-il ajouté. « En ce qui concerne les t-shirts pour adultes, le logo restera sur le maillot jusqu’à fin de notre contrat ».

« Bien que commercialement parlant cela n’est pas idéal de savoir que la marque de Victor Chandler ne soit pas apposé sur les maillots du club, en tant que supporters de football, nous comprenons tout à fait que certains fans ne veuillent pas du logo sur leurs t-shirts. Nous pensons que les circonstances actuelles permettent à chacun d’avoir le choix et c’est très bien comme cela ».

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !