Casino News

Les casinos en ligne partent à la conquête du marché asiatique

20 novembre 2010 - 12:55:10
casino en ligne asie conquete

Depuis cette dernière décennie, l’Asie du Sud-Est fait partie des marchés de jeux en ligne ayant réalisé le plus de profits. En outre, les normes et réglementations juridiques diffèrent entre chaque continent et l’Asie semble mieux accueillir les activités de jeux d’argent sur internet que le reste du monde. Dès lors, il est évident que les plus gros opérateurs actuels tentent de grappiller des parts de marché dans des pays comme la Chine ou le Japon. Les fournisseurs de jeux eux-mêmes se lancent à la poursuite de ce secteur qui tend encore à prospérer.

Sur la question de l’accueil que font les gouvernements asiatiques en place quant à l’implantation de société délivrant des services de jeux en ligne, un sociologue français nous répond : « Cela dépend des états. Alors que des pays comme Manille ou la Thaïlande acceptent les opérateurs à cœur joie, d’autres regardent les casinos en ligne avec méfiance ».

Pour bon nombre des opérateurs, proposer un logiciel et une gamme de jeux typiquement asiatiques représente une aubaine. Toutefois, reconvertir l’intégralité des services en langue locale –il faut savoir qu’il y a plus de mille dialectes parlés en Asie, et en respectant les devises adéquates représente un coût. « Il est de l’intérêt des fournisseurs de jeux de répondre aux besoins locaux. Or, même les meilleurs opérateurs ne peuvent que proposer des jeux en chinois ou en japonais. Les langues de l’Asie ne se limitent pas à ces deux seuls idiomes ». Par ailleurs, il faudrait aux opérateurs travailler sur un service d’assistance à la clientèle maîtrisant parfaitement les langues locales, ayant une bonne connaissance géographique de la région, disposant de connaissances interculturelles. Autant le dire, c’est un pari irréalisable pour la plupart des casinos en ligne. « Sans ajouter le fait qu’ils devront tôt ou tard délocaliser leurs services dans les pays concernés », ajoute le sociologue français.

Afin de répondre à la demande des clients asiatiques, certaines grandes salles de jeux en ligne pensent à fournir des divertissements adaptés au budget de ces derniers. « Pourquoi pas du Pai Gow Poker ou du Sic Bo ? Ces jeux-là sont originaires d’Asie », recommande un directeur commercial du groupe Party Gaming. De plus, Playtech est déjà en mesure de proposer des variantes typiques de l’Asie comme les jeux Pachinko et Mahjong. Microgaming, dans l’intention de s’aligner dans les offres de son concurrent numéro un, a par ailleurs prévu d’inclure les mêmes jeux dans sa gamme de divertissements. « Les jeux d’arcade japonais seront notre futur créneau », admet M. Neill Whyte, Directeur de la section Bingo de Microgaming.

« Une autre alternative efficace visant à attirer une clientèle asiatique serait tout simplement de mettre en scène des décors et éléments culturels nous rappelant ces pays-là… », propose le sociologue français. « Des machines à sous répondant aux thèmes de la grande muraille de chine, des geishas, des samouraïs, des ninjas, ou pourquoi pas le Gange, ce fleuve sacré qui traverse l’Inde ? ». Tant de bonnes idées qui pourraient bel et bien inspirer de nouvelles machines à sous du côté de Cryptologic ou de Microgaming. Quoiqu’il en soit, cela ne fait plus aucun doute, la conquête du marché asiatique sera bientôt lancée pour les casinos et développeurs de jeux en ligne.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !