Casino News

Les casinos en ligne pourront bientôt faire de la publicité sur YouTube

29 juin 2010 - 18:12:22
Les casinos en ligne pourront bientôt faire de la publicité sur YouTube

Certaines entreprises de jeux en ligne dont des casinos et salles de poker européennes vont bientôt pouvoir lancer une campagne publicitaire à travers certains médias implantés sur internet. Parmi ces sociétés médiatiques, nous retrouvons YouTube.

YouTube qui a été créé en 2004 et qui fut par la suite acquis par Google deux ans après avait rendue toute publicité liée au jeu prohibitive. Or, depuis la légalisation des activités de jeux en ligne en France et en Europe, les casinos et salles de poker vont pouvoir faire la promotion de leur marque. YouTube et certaines chaînes publicitaires serviront ainsi d’interface promotionnelle. Cependant, des mesures ont été prises (systèmes de régulation et de contrôle informatiques) pour s’assurer que les internautes sont âgés de plus de dix-huit ans. En effet, les questions d’éthique et de respect des usagers seront mises en avant.

Europa Casino, Lucky Ace et Ladbrokes du côté anglais sont les premiers casinos en ligne à profiter de cet avantage. Ces derniers auront publié des annonces publicitaires sur YouTube dès la fin du mois de juillet. A savoir que ces espaces publicitaires –qui sont payants- sont officiellement ouverts à tous les opérateurs de jeu sous licence en Grande-Bretagne, France, Italie et Espagne. La liste des états autorisés pourrait s’agrandir en fin d’année.

Google, la société mère de YouTube avait déjà annulé l’application de ses règles strictes qui interdisait la publicité illégale de jeux d’argent en 2008. Cette époque est désormais révolue.

Google est sûr que la publicité ne pourra pas atteindre les utilisateurs mineurs et que les régulateurs de l'industrie seront satisfaits des restrictions mises en place sur le site. « Il se trouve que nous avons eu des discussions avec les sociétés et organismes à ce sujet, et ce pendant plus de deux ans », exprime M. James Cashmore, le PDG de Google, d’un ton rempli de convictions.

Néanmoins, M. Cashmore a admis que certains organismes n’ont pas encore été tenus au courant de la nouvelle. « Nous avons eu des entretiens avec des entreprises qui fournissent support, information et conseils aux utilisateurs rencontrant des problèmes vis-à-vis du jeu. Mais nous n’avons pu tous les prévenir pour le moment ».

Le processus d’information devrait encore prendre un petit mois, mais les changements qui s’opèrent actuellement semblent très nettement assouplir les règles et normes existantes. Cela fait indubitablement le bonheur des opérateurs de jeux en ligne, qui détiennent à présent une nouvelle arme pour appâter les internautes de toute sorte.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !