Casino News

Les premières licences délivrées en Allemagne

Tracy Neeworth 2 mars 2012 - 14:28:59
dessin drapeau allemagne

Dès hier, le länder de Schleswig-Holstein est officiellement devenu le premier état fédéré allemand à pouvoir délivrer des licences aux opérateurs désireux d’offrir des jeux d’argent et des paris en ligne. Contrairement aux quinze autres länders, Schleswig-Holstein a souhaité emprunter le chemin de la « modernité ».

Les premières licences allemandes

Alors que les quinze autres länders allemands offrent des paris sportifs et certains jeux de loterie tels que le keno, Schleswig-Holstein a souhaité prendre un chemin différent. Malgré le refus de ses voisins frontaliers, ce petit territoire du nord de l’Allemagne propose depuis hier des licences aux opérateurs qui souhaitent offrir des jeux de casino et du poker en ligne. L’accord qui a été trouvé par Schleswig-Holstein l’autorise également à délivrer près d’une vingtaine de licences dans un régime où la taxation est pour le moins élevée puisque 5% des mises globales des joueurs seront prélevées. Il n’est donc pas certain que les opérateurs se ruent afin de souscrire à une licence, en sachant qu’il reste encore à l’Union Européenne à donner son approbation.

« Les licences attribuées par Schleswig-Holstein permettront aux opérateurs d’offrir des jeux de casino, du poker et des paris sportifs sur le web ».

Les licences attribuées par Schleswig-Holstein permettront aux opérateurs d’offrir des jeux de casino, du poker et des paris sportifs sur le web. Pas moins de dix-neuf sociétés iGaming auraient d’ailleurs déjà formulé une demande de licence au Ministère de l’Intérieur de Kiel. La plupart de ces entreprises auraient de l’expérience dans l’organisation de loteries.

Les éventuels prétendants

La liste des futurs prétendants à une licence d’exploitation en Allemagne est peut-être plus longue qu’on ne le croit. Si les opérateurs déjà très connus PokerStars et MyBet sont cités, d’autres sociétés purement allemandes n’hésiteront pas à candidater à une licence. Tel est le cas de l’opérateur basé à Kiel JAXX SE. Toutefois, nous n’avons toujours pas le fin mot de l’histoire, Schleswig-Holstein étant constamment critiqué par les autres länders pour se la jouer « solo ». Le petit territoire allemand reste quant à lui convaincu d’avoir pris la bonne décision : « la voie choisie par le gouvernement du Schleswig-Holstein est la seule possible parce qu'elle est conforme aux directives européennes en matière de régulation des marchés des jeux en ligne ».

La question des jeux d’argent en ligne pourrait avoir des répercussions majeures dans le paysage politique allemand dans les prochains mois. En effet, au mois de mai se tiendront des élections dans l’état de Schleswig-Holstein. La droite, qui dirige actuellement le länder, pourrait bien perdre sa place en cas de mécontentement de l’Union Européenne.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !