Casino News

M6 et TF1 comme nouveaux opérateurs de jeux de casino en ligne

Tracy Neeworth 2 mai 2011 - 11:54:21
m6 siege social

Depuis peu, les chaînes de télévision françaises TF1 et M6 ont lancé leurs propres salles de jeux de casino en ligne. Effectivement, il suffit simplement de se rendre sur les sites web respectifs des deux sociétés audiovisuelles pour constater qu’un simple clic nous dirige vers leurs sites respectifs de Bingo et de Casino. Ainsi la plateforme M6jeux permet même de s’adonner à quelques jeux de table tels que la Roulette mais aussi le Vidéo-Poker et les machines à sous. On constatera également que la chaîne télévisée de M. Nicolas de Tavernost –son PDG, a eu recourt à l’expertise du groupe Partouche Images dans l’édition de ces jeux, l’un des piliers des casinos dans l’hexagone.

Néanmoins, l’apparition de tels sites fait déjà controverse. Rappelons-nous que les sites de poker virtuels légaux attendent depuis belle lurette de lancer leurs propres jeux de casino en France, mais ne peuvent se le permettre du fait de la loi de mai 2010. Si les jeux de poker en ligne, les paris sportifs et les courses hippiques sont naturellement légalisés, l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne) interdit formellement l’édition de tout site malencontreux impliquant des divertissements virtuels de type casino.

Deux interfaces de jeux gratuites

Toutefois, aussi bien M6 que TF1 soulignent que leurs plateformes de jeux sont entièrement gratuites et sans obligation d’achat. Sur le site web du groupe M6, il est d’ailleurs spécifié que les joueurs ne reçoivent pas d’argent mais que « les jeux édités par Partouche Images leur permettent au contraire de gagner, s’ils le souhaitent, des jetons afin de pouvoir les échanger contre des cadeaux ou des sommes en numéraires ». Si l’on dit que les deux opérateurs audiovisuels sont au bord de l’illégalité, il semblerait plutôt que les deux géants de la télévision soient en mesure d’offrir des prestations de jeux de façon rusée et fine. Les jeunes parieurs français, frustrés à l’idée de ne pouvoir se diriger vers aucun site de jeux de casino en France, vont maintenant pouvoir se défouler. Sauf que cette idée ne plait pas à tout le monde…

Alexandre Dreyfus a son mot à dire

Si TF1 et M6 semblent proposer des divertissements entièrement gratuits aux internautes, il n’empêche que ces jeux demeurent profitables, et cela inquiète les opérateurs de jeux légaux évoluant en France depuis le vote de la loi d’ouverture des jeux de poker et de paris sportifs à la concurrence. Pour Alexandre Dreyfus, l’un des fondateurs de Chili Poker, cette nouvelle est une aberration, et ce dernier ne cache pas ses mots sur le web. Sur son blog, le dirigeant de l’une des salles éditées par le réseau iPoker exprime librement son indignation. Il faut savoir que ChiliVegas, le casino en ligne que l’opérateur souhaite ouvrir prochainement, n’est pas autorisé par l’ARJEL. « Je ne peux comprendre les paradoxes affichés par l’ARJEL depuis le début. Elle a toujours l’air d’être en guerre contre les casinos en ligne, mais lorsque deux géants de la télévision se lancent dans des démarches qu’elle ne laisserait pas passer en temps normal, elle ferme les yeux ! », cite l’un de nos confrères spécialisés dans la presse iGaming.

Que faut-il donc penser ? Car si les propos d’Alexandre Dreyfus sont avérés et que la situation est injuste vis-à-vis des prestataires de jeux en ligne, les démarches intentées par TF1 et M6 ont tout l’air d’être légales. Les joueurs navigants sur leurs sites web peuvent s’enregistrer en donnant leur adresse e-mail ainsi que d’autres renseignements confidentiels. Ils peuvent même percevoir un pécule de 5 euros gratuits pour commencer à jouer. Cela n’est-il pourtant pas interdit ?

Il apparaitrait que non, les jeux de casino proposés par TF1 et M6 étant sans obligation d’achat, ils sont autorisés par une loi établi en 1986, qui demande à ce que des frais de participation soient remboursés sur demande du client. Cela est bel et bien le cas pour les sites de jeux de M6 et TF1.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !