Casino News

Patrick Partouche en garde à vue

7 février 2010 - 03:37:08
patrick partouche

Patrick Partouche, le dirigeant français du célèbre groupe de casinos aurait visiblement été placé en garde à vue dans un des postes de police de Nice, dans les Alpes-Maritimes. Sa brève incarcération aurait eu lieu le mardi 02 février, si l’on s’en tient aux dires de l’Agence France Presse. Ce dernier aurait été condamné à de la prison aves sursis et une amende en première instance. Quelles sont les raisons d’une telle punition ? Fraude, corruption, activité illicite ?

Quoiqu’il en soit, quatre jours plus tard, le vendredi 6 mars, des sources judiciaires ont confirmé une information capitale : la cours d’appel de Versailles aurait finalement pris la décision de relaxer le dirigeant du groupe Partouche âgé de quarante-quatre ans. A savoir que l’homme avait pourtant été jugé à Nanterre et devait effectuer douze mois de prison avec sursis avec paiement d’une amende de 40000 euros. L’origine d’une telle peine proviendrait d’une activité publicitaire illégale à laquelle se serait prêté secrètement Patrick Partouche. Ce dernier aurait proposé de vendre son nom à un site internet de jeux de poker basé à l’étranger. La déclaration finale de jugement -ou sentence- sera prononcée dans cinq petits jours. Le parquet général est en train de lancer des investigations pour élucider le fin mot de cette bien triste histoire.

Pour le moment éloigné des locaux de la police judiciaire, les rumeurs au sujet de Patrick Partouche vont bon train. Cette affaire est toutefois qualifiée de ramification mineure dans la région niçoise. Aussi, l’audition de Patrick Partouche a pour seul intérêt de déterminer si ce dernier a pu être sujet à un racket de la pègre, qui est extrêmement présente dans les régions du sud de la France. Est-il possible que Patrick Partouche ait eu recours à des manœuvres financières frauduleuses pour ce sortir de sa délicate situation ? Seules les sources judiciaires pourront le confirmer.

Il semblerait que l’état de santé du dirigeant de casinos se soit subitement aggravé et la garde à vue a été interrompue pour cette même raison. La question étant que la médiatisation de cet incident pourrait forcément nuire à l’image du groupe Partouche, pourtant connu pour être un commerce sérieux, sain et fédérateur. « Patrick est parti de rien et il a quand même réussi à construire un business qui en ferait rêver plus d’un. S’il lui a fallu du temps et de nombreux efforts pour y parvenir, je suis certain qu’il a aussi des ennemis autour de lui », a confié l’un de ses amis proches. Le groupe Partouche n’a jamais été sali par des affaires de corruption dans le passé. Au contraire, la marque a toujours été un sponsor de premier choix, comme cela est actuellement le cas avec l’équipe de Ligue 1 de football du LOSC. Que s’est-il donc passé et pourquoi ? Nous connaitrons la réponse dans cinq jours.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !