Casino News

Presque trois-quarts de la population britannique a joué en ligne en 2010

Edouard Lopez 16 février 2011 - 13:08:07
jeu internet casino evolution

Depuis la révision de la loi datant de 1960 et l’adoption du nouveau projet en 2005, on remarque que les activités de jeux en ligne sont de plus en plus en vogue au Royaume-Uni.

Le dernier rapport publié par la Gambling Commission du Royaume-Uni démontre que près de 75 pourcents des adultes britanniques ont joué en ligne. Ce chiffre n’était que de 68% en 2008. La loi de 2005 est donc un bienfait dans un secteur qui ne cesse de prendre de l’importance. Les autorités du Royaume-Uni en sont pleinement conscientes : « Le Gambling Act du 1er septembre 2005 vise à adapter la règlementation anglaise en matière de jeux d'argent aux nouvelles technologies en attribuant différentes catégories de licences aux opérateurs de jeux en ligne », exprime l’un des secrétaires parlementaires à l’origine de la mise en œuvre de la loi. « Soixante-treize pourcents des britanniques jouent et parient en ligne car ils se sentent de plus en plus en sécurité dans les sites des opérateurs qu’ils fréquentent. Nous nous en félicitons ».

Le Gambling Act de 2005 a justement permis l’élaboration d’un comité opérationnel, la Gambling Commission, qui a vu le jour en 2007. Ce dernier a pour but de préconiser le jeu responsable, d’identifier les joueurs à risques, de mettre en place des procédures visant à empêcher l’accès des mineurs vers les jeux de hasard en ligne, de sensibiliser la population sur les problèmes d’addiction au jeu et de se conformer aux exigences en matière de prévention du blanchiment d'argent.

Le Gambling Act a aussi encouragé de nouvelles mesures fiscales, bien que beaucoup de professionnels établis au Royaume-Uni se plaignent qu’elles soient plus avantageuses pour les établissements disposant d’une licence en dehors des frontières nationales. En effet, les casinos offshores sont loin d’être taxés de la même manière. Quoiqu’il en soit, tout a été fait dans les règles au Royaume-Uni pour promouvoir les activités de casino en ligne, qui sont aujourd’hui en plein boom et qui semblent rapporter d’importants revenus à l’état.

Le rapport indépendant de la Gambling Commission souligne aussi le fait que les britanniques jouent parce qu’ils trouvent cela « amusant » et pour les possibilités de gains qu’apportent les jeux en ligne. Toutefois, d’après une étude de la British Gambling Prevalence, le nombre de joueurs à risques aurait aussi malheureusement augmenté. « Le rapport montre qu’une petite partie de la population britannique a de sérieux problèmes avec le jeu. Certes cela n’est qu’une infime partie de la population mais nous voulons aider ces personnes et encourager un environnement de jeu sain et sécurisé », commente M. Brian POMEROY, actuel Président de la Gambling Commission.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !