Casino News

S’envoyer en l’air au Casino !

27 février 2009 - 17:00:00
S’envoyer en l’air au Casino !

Et ce n’est pas une blague ! Grâce aux efforts de quelques sponsors asiatiques, plus que sérieux, un nouvel A380 serait en cours de travaux pour y accueillir… Un casino ! On ne doute pas un seul instant du marché incroyable qu’ouvrirait ce nouveau type de croisières de luxe… Cependant, il ne faut pas s’emballer trop vite, et si le fait qu’il n’existait pas avant le « super jumbo » A380, d’avion privé assez grand pour un véritable casino grandeur nature à son bord, la législation risque elle aussi de ne pas accélérer ce nouveau business.

Certaines compagnies s’étaient déjà essayées à intégrer des machines à sous dans leurs avions, la Singapore Airlines par exemple. Mais l’idée avait vite tournée court, car bien que ces appareils aient été conçus en plastique, par soucis de surcharge, elles s’étaient vite avérées dangereuses, la file d’attente risquant de déstabiliser l’avion. Cela étant, cette première expérience laissait facilement entrevoir la suite.

La popularité des jeux d’argent n’a jamais eu a souffrir bien longtemps de quelques incompatibilités techniques et si cet essai eut lieu il y a bientôt 30 ans, aujourd’hui ce n’est plus de quelques machines à sous en plastique dont il est question, mais bien d’un réel casino en plein vol!

La principale question demeure cependant la légalité d’un tel projet. Comme British Airways, en 1994, avec le retrait de ses écrans individuels permettant de jouer au casino aux passagers,  la compagnie Airbus devra-t-elle renoncer jusqu’à une loi plus clémente dans certains états ?

Car, que se soit les Etats-Unis, où une loi interdit formellement ce genre de pratique, ou en suisse, où un terrible accident causé par ces jeux d’argent en vol a quelque peu refroidit les concepteurs, de nombreux pays ne sont pas encore prêts pour une telle révolution. Même Macao, qui a récemment volé la vedette à Las Vegas, en prenant la place de premier centre de jeux du monde, s’inscrit dans un contexte ou il existe une interdiction pure et simple des jeux d’argent dans la plus part des pays d’Asie, pourtant à l’origine de ce projet extraordinaire !

Mais la véritable raison pour laquelle ce type de casinos volants ne verrait le jour qu’à partir de 2012 pourrait se trouver dans un tout autre registre que la simple sécurité des passagers… Comme chacun le sait, le ciel appartient à tous et à personne en particulier ! Ce qui risque de déplaire fortement à certains gouvernements, les empêchant ainsi de ne plus pouvoir contrôler les jeux d’argent…Et surtout de ne pas les taxer !

François Chazelle, le directeur de la branche aviation privée de l’avionneur européen, déclare quand à lui, que «des discussions sont en cours, et pas uniquement avec des gérants de casinos » et de finir en expliquant que c’est surtout la possibilité de proposer «une activité aussi extraordinaire» qui motive le projet, plutôt que le fait de contourner la législation. Verdict en 2012 !

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !