Casino News

Un prêtre détourne l’argent de sa paroisse pour jouer aux casinos !

Yannick Martial 1 juillet 2011 - 22:11:21
Un prêtre détourne l’argent de sa paroisse pour jouer aux casinos !

Un prêtre catholique américain de l’État de l’Illinois aurait détourné près de 300 000$ appartenant à la paroisse de Saint Walter. Souffrant d’un problème de jeu compulsif, le prêtre aurait utilisé cet argent pour parier aux casinos.

De plus en plus de pathologies liées aux jeux ?

Si les instituts de recherche persistent à dire que le pourcentage de joueurs souffrant de problèmes liés au jeu compulsif a diminué aux États-Unis –il serait passé de 0,7% dans les années 1970 à 0,6% en 2010, il n’en demeure pas moins que les cas grossiers de parieurs se ruinant uniquement pour le plaisir du jeu n’arrêtent pas de faire la une des journaux. Tel est le cas de John F. Regan, un prêtre catholique américain, qui a reconnu devant le tribunal de sa localité avoir volé 300 000$ dollars à sa paroisse pour jouer aux casinos. Ayant plaidé coupable, Regan pourrait être condamné à 15 ans d’emprisonnement.

L’homme aurait commencé à détourner de l’argent dès l’année 2006, date qui correspond à sa nomination en tant que chef de l’église Saint Walter. Peu de temps après son ascension, il ouvrit un nouveau compte en banque au nom de Saint Walter et y versa l’argent qui était destiné au rétablissement de l’église. Cependant, l’un des comptables de la paroisse, qui est aussi le diocèse de la ville de Joliet, remarqua que l’écart qui existait entre les donations de 2008 et le solde du compte courant de l’église était assez significatif. Le diocèse contacta par conséquent la banque, qui avait elle-même notée des irrégularités et qui fit part au comptable que certaines transactions aurait été effectuées sur le compte du Casino Riverboats. C’est en effet là où le prêtre Regan se rendait pour jouer.

Un prêtre aux allures peu orthodoxes

Regan aurait perdu la majorité de l’argent volé aux jeux de casino. La dette enregistrée sur sa carte de crédit est sans commune mesure : l’homme utilisait à chaque fois près de 1 000$ pour couvrir ses dépenses aux jeux. Actuellement en prison, l’homme n’est plus en mesure d’exercer au nom de l’église. Il devra probablement finir sa peine en prison, conséquence logique de ses crimes antérieurs. La sentence devrait être donnée au mois de juin de l’année prochaine.

« Regan fera l’objet de 15 ans de détention et il devra restituer à l’église la somme de 410 000$ », exprime le juge de la localité. A savoir qu’une autre affaire est en cours de jugement dans la commune de Joliet. Dans un communiqué du journal Herald-News de 2006, Regan critiquait fermement les allégations d’abus sexuels du diocèse à l’encontre de l’évêque Joseph Imesh, un autre paroissien de la commune. La différence entre Regan et Imesh est que le premier a avoué ses torts sans remords…

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !