Casino News

Une introduction en bourse pour les loteries espagnoles ?

Yannick Martial 9 juillet 2011 - 14:07:38
bourse taux

Un opérateur de jeux de loterie espagnol se serait rapproché de quatre banques majeures dans le cadre d’une introduction en bourse qui serait susceptible de lui rapporter autour de 7 milliards d’euros, à en croire les sources de l’un de nos confrères américain.

La coordination d’une IPO

La Sociedad Estatal Loterías y Apuestas del Estado, probablement l’opérateur de jeux d’argent le plus important qu’ait connu l’Espagne, auraient mandaté les services de quatre banques majeures afin de coordonner une prochaine introduction en bourse. En effet, le Crédit Suisse AG, le groupe Goldman Sachs Inc, JPMorgan Chase & Co ainsi qu’UBS AG auraient été approchés par l’opérateur afin de procéder à la vente de 30% de ses parts, soit une somme de 10 milliards de dollars américains. La valeur estimatoire de la Sociedad Estatal Loterías y Apuestas del Estado serait donc d’approximativement 21 milliards d’euros. Une liste énumérant les cotations des diverses sociétés cotées en bourse devrait être publiée dès le mois de novembre. Cela sera l’occasion de voir si cette initiative d’IPO est bel et bien la plus grande qu’aura connu l’Espagne.

En effet, il faut savoir que la crise financière a endetté des pays comme l’Espagne, mais aussi la Grèce et le Portugal. En conséquence, les investisseurs ont fini par perdre goût aux IPOs dans ces régions. En Europe de l’Ouest, pas moins de 21 introductions en bourse ont été retardées ou même interrompues cette année. L’Espagne elle-même n’est pas encore parvenue à initier une seule introduction en bourse en cette année 2011.

Une annonce officielle dans les prochains jours

« Rien n’est officiel pour le moment », commente M. Juan Serrano, le porte-parole madrilène de la Sociedad Estatal Loterías y Apuestas del Estado. Toutefois, une déclaration des dirigeants est attendue dans les prochains jours.

En Espagne, l’opérateur de jeux de hasard n’est pas le seul à vouloir introduire ses parts de marché en bourse. La Telefonica SA, la société de téléphonie la plus importante du pays, a vendu une part importante de sa filiale Atento Inversiones & Teleservicios SAU, ce qui lui a rapporté une somme énorme de 745 millions d’euros. De même, les banques espagnoles cherchent à présent à renforcer le niveau de leurs capitaux en vendant elles aussi certaines de leurs parts. Bankia, le résultat de la fusion de 7 banques menée par la Caja Madrid, espère ainsi obtenir près de 4,2 milliards d’euros dans les prochains mois.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !