Casino News

Une privatisation probable pour Holland Casino

Yannick Martial 7 février 2011 - 18:08:01
holland casino logo

La Fondation pour l’Exploitation des Jeux de Casino aux Pays-Bas, Holland Casino pourrait bien être privatisée. Cette institution d’Etat a pourtant le monopole des jeux d’argent depuis l’ouverture du casino de Zandvoort en 1976. Depuis ce jour, Holland Casino a le monopole sur les quatorze établissements de jeu du pays, les revenus engendrés étant directement reversés à la Trésorerie Néerlandaise.

Holland Casino possède son quartier général à Hoofddorp et a généré près de 263 millions d’euros de revenus en 2006 pour 267 millions d’euros en 2007. Ces chiffres démontrent le dynamisme étonnant de ce pays concernant les jeux de hasard et l’état de santé d’un marché national au beau fixe. Le casino d’Amsterdam est très certainement le plus réputé, et c’est notamment celui qui a enregistré les meilleurs bénéfices. Les ratios de redistribution sont de 93% sur l’intégralité des machines à sous de fabrication Holland Casino et le taux de remboursement de 97,7% rien que pour les jeux de table, des données honnêtes qui expliquent l’enthousiasme des joueurs néerlandais.

« Depuis sa création, notre groupe Holland Casino a fait preuve d’une politique commerciale admirable. Nos jeux sont supervisés par la Dutch Measurement Institute et nos casinos sont régulièrement inspectés par la société Verispect qui vérifie l’équité de nos services », explique M. Dick FLINK, PDG de Holland Casino. L’homme peut aussi se targuer d’avoir remporté le Gaming Award de l’entreprise ayant généré le jeu le plus responsable du marché international des casinos en janvier 2008, à Londres.

Or, en dépit de tous ces éloges, le site néerlandais News.nl affirme que le responsable du Ministère Hollandais des Finances, Frans WEEKERS, envisagerait de vendre ce groupe de monopole d’Etat. « Nous envisageons la privatisation. Ce n’est pas un sujet tabou », aurait affirmé ouvertement Frans WEEKERS la semaine dernière. Ce dernier a d’ailleurs précisé que les conclusions concernant la privatisation de Holland Casino seraient publiées dès le mois de mars.

« Nous avons contribué aux recettes fiscales à hauteur de 160 millions d’euros en 2009 ; privatiser la société c’est se payer notre tête », gronde un directeur commercial de Holland Casino, qui souhaite rester anonyme.

La situation est donc extrêmement tendue aux Pays-Bas, où la privatisation de Holland Casino serait un petit peu synonyme du rachat de la FDJ par une société privée en France. Il faut savoir que la population néerlandaise a été sous pression par la Commission Européenne, qui souhaite uniformiser les jeux de hasard en ligne en optant pour une méthode plus libérale. « Holland Casino sera peut-être privatisé car nous sommes contre l’établissement d’un monopole unique. Les problèmes de la dépendance aux jeux et du blanchiment d’argent sont aussi à l’ordre du jour », raconte le ministre Frans WEEKERS.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !