Casino News

Une régulation des jeux d’argent en ligne dans l’état du Nevada ?

Melissa Herrera 1 juin 2011 - 15:06:29
Une régulation des jeux d’argent en ligne dans l’état du Nevada ?

L’état du Nevada attend avec impatience que le Congrès donne son feu vert pour démarrer le processus de législation des jeux d’argent en ligne. Si cela venait à venir, le Nevada serait le premier état d’Amérique à passer une loi concernant le marché de jeux de hasard virtuels. Malheureusement, les dirigeants politiques comptent retarder la mise en application de ces nouvelles lois jusqu’à ce que le Congrès approuve les jeux de hasard sur Internet.

Le Nevada veut être un exemple à suivre

Si le Nevada parvenait à accomplir ce formidable pari, il servirait automatiquement d’exemple au sein d’un marché qui est sujet à polémique depuis plusieurs années aux Etats-Unis. Toutefois, plusieurs autres états ont déjà des sites web de jeux d’argent en construction ou en attente de lancement. Cela est le cas du New Jersey, de la Floride, de la Californie de l’Iowa et d’Hawaii, où les législateurs s’efforcent de rendre les jeux de casino et le poker en ligne légaux.

Parmi les confrères législateurs qui œuvrent pour faire du marché des jeux de hasard sur le net un pilier de l’économie, on trouve le Gouverneur Brian Sandoval. Ce dernier a d’ailleurs la chance d’avoir l’appui du Comité de Contrôle des Jeux d’Argent du Nevada (Nevada Gaming Control Board). Le problème est qu’aucun de ces deux acteurs potentiels de la législation ne veulent hérisser les poils du gouvernement fédéral, qui n’est pas en faveur de la législation.

M. Sandoval a toutefois le soutien d’autres personnalités telles que le sénateur aussi leader du parti majoritaire M. Harry Reid, qui est originaire du Nevada. Ce dernier avait déjà tenté de faire passer une régulation pour le poker en ligne l’année dernière, mais les conservateurs mirent un frein aux initiatives de Reid.

Mais les obstacles sont très nombreux…

Le poker en ligne n’est actuellement pas illégal aux Etats-Unis mais le gouvernement a tout fait pour empêcher les joueurs américains de parier en ligne. De récentes accusations portées contre PokerStars et Full Tilt Poker ont contraint les joueurs à adopter un comportement méfiant. Et cela a aussi incité le gouvernement à prendre des mesures un peu plus radicales.

« La vérité, c’est que le gouvernement a exécuté un parfait plan tactique lorsqu’ils a porté cette plainte contre ces opérateurs de poker en ligne », explique M. Josh Rawskins, un analyste. « Les gens ont maintenant peur de joueur en ligne, et les législateurs se sentent concernés par la retombée de PokerStars et Full Tilt Poker. Sandoval va tenter de faire comprendre que poursuivre l’interdiction de jouer en ligne est inutile mais cela restera difficile ».

Les législateurs du Nevada continueront à plaider la cause d’une régulation. Mais certains d’entre eux tels que M. Reid, feraient l’objet de pression par les résidents de la région qu’ils représentent. Si les législateurs ont leurs propres électeurs à dos, ces derniers pourraient perdre de nombreux suffrages pour les élections.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !