Casino News

Vers une régulation des activités de jeux en ligne en Scandinavie ?

Yannick Martial 24 février 2011 - 20:27:13
Vers une régulation des activités de jeux en ligne en Scandinavie ?

Les principaux pays scandinaves, le Danemark, la Suède et la Norvège, entendent mettre en place une législation visant à réguler les activités de jeux en ligne au sein de leurs territoires respectifs. Le projet de loi devrait bientôt être proposé au sein des gouvernements du grand nord. Ces mesures drastiques font échos à la volonté de l’Union Européenne d’exercer un contrôle sur les jeux en ligne chez l’intégralité de ses membres.

Le projet de loi aura pour objectif d’aider à la régulation du poker, des paris sportifs et hippiques, et même des jeux de casino en ligne. Il faut savoir que la Suède et la Norvège ont déjà mis en place certains dispositifs de contrôle des paris sportifs dans leurs régions, mais il s’agit toutefois de monopoles d’état qui éprouvent certaines difficultés à s’aligner aux exigences de l’Union Européenne. De ce fait, les gouvernements de Suède et de Norvège tiennent à se conformer aux règles imposées par l’UE même si d’autres pays scandinaves comme la Finlande ne se sentent pas encore concernés par de tels changements juridiques.

« La Norvège et la Suède s’inspirent du modèle américain. Les mécanismes adoptés ressemblent à ceux entrepris par les Etats-Unis à la fin de l’année 2006, un petit peu comme l’UIGEA (Unlawful Internet Gambling Enforcement Act) », explique un membre de la chambre parlementaire suédoise. «Cependant, des études récentes ont démontré que la fiabilité des mesures scandinaves en termes de régulation des jeux d’argent sur internet n’était pas à son summum. Il y a notamment de nombreux scandinaves qui fréquentent des sites de jeux virtuels off-shore, c’est-à-dire en dehors de notre territoire ».

Du côté de la Norvège, Anniken HUITFELDT, actuel ministre de la culture, a déclaré qu’il était favorable à une révision intégrale des mesures visant à contrecarrer les activités de sites illégaux. Il est dit que le gouvernement norvégien aura recours à des fournisseurs d’accès à Internet dans l’intention de bloquer l’accès aux sites illégaux hors territoire norvégien, un petit peu comme le fait l’ARJEL en France.

« Nous constatons que des mesures similaires ont été adoptées en France, mais aussi en Italie et en Estonie. Elles ont l’air de fonctionner, c’est pourquoi nous ferons pareil au Danemark », explique un parlementaire danois. Ce dernier nous rappelle aussi que de plus en plus de sites de jeux légaux proposent des contrats promotionnels différents aux internautes scandinaves du fait de leur mauvaise réputation. Il apparaitrait que bon nombre des joueurs du grand nord sont pointés du doigt pour raison d’abus promotionnels et de fraude sur internet. « Nous devons changer cette vision des choses car la Scandinavie a le potentiel d’être une plaque tournante de l’industrie international des jeux en ligne ».

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !