Casino News

Winpalace : le casino en ligne en plein dans le viseur de l’ARJEL !

Edouard Lopez 5 septembre 2011 - 16:44:22
Winpalace : le casino en ligne en plein dans le viseur de l’ARJEL !

L’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne) aurait mis en demeure de nouveaux casinos en ligne. L’un d’entre eux n’est autre que Winpalace, édité par Real Time Gaming. L’opérateur ne possèderait pas de licence française et n’est donc pas en mesure d’accepter les joueurs français sur son site. C’est un coup dur pour le marché des jeux d’argent en ligne en France.

Winpalace contraint de fermer ses portes

L’opérateur de jeux de casino en ligne Winpalace serait dans l’illégalité. En mettant ce site web en demeure, l’ARJEL compte donc traîner l’enseigne en justice. Les alternatives sont peu nombreuses pour cette société : soit elle continue à exercer malgré les avertissements de l’autorité de régulation française -et accepte par conséquent de faire l’objet de lourdes sanctions- soit elle stoppe ses activités et cesse son hébergement en France.

Sauf que l’ARJEL n’arrive pas toujours à avoir le dernier mot. Ou bien semble-t-elle moins rigoureuse qu’on ne le croit ? Le site de jeux d’argent en lige 5dimes est le parfait exemple de l’impuissance de l’ARJEL face à certains opérateurs. Effectivement, en dépit des menaces prononcées par l’ARJEL neuf mois plus tôt, ce site est toujours accessible aux joueurs résidant dans l’hexagone ! Et pourtant, le grand gendarme du marché des jeux de casino virtuels en France a assigné en justice plusieurs casinos domiciliés à Maltes et à Chypre dont SlotsJungle et même Casino Titan.

Une légalisation des jeux de casino en France ?

Le Tribunal de Grande Instance de Paris pourrait donc accueillir les dirigeants des trois enseignes citées plus haut. L’ARJEL continue sa lutte contre les sites de jeux d’argent illégaux, elle qui a déjà pénalisé bons nombres d’opérateurs de poker en ligne et de paris sportifs. Les amendes peuvent être astronomiques pour les sites de jeux illégaux -autour de 100 000€ par jour.

L’ARJEL a imposé pendant l’été 2010 un cahier des charges spécifique à respecter. Si ceux qui se sont pliés à ces conditions peuvent exercer en toute légalité au sein du territoire français, il n’en demeure pas moins que le régime de taxation actuel est exagéré. Aussi voit-on le marché français perdre en attractivité en même temps que les opérateurs font part d’un certain manque de rentabilité. Et si la solution était tout simplement de légaliser les jeux de casino en ligne en France ? Cela permettra non seulement de faire définitivement un trait au combat contre les sites illégaux et d’alléger la dette publique qui est en train d’écraser les 60 millions de concitoyens français.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !