Casino News

Caesars Interactive, un nouveau géant des jeux sociaux ?

Edouard Lopez 17 octobre 2014 - 00:35:24
Caesars Interactive, un nouveau géant des jeux sociaux ?

Pendant longtemps Zynga aura occupé la marche la plus haute du podium dans le secteur des jeux sociaux. Mais le groupe californien anciennement dirigé par Mark Pincus, qui souffre de problèmes économiques à l’heure actuelle, vient de se faire dépasser par une entité que personne n’attendait vraiment. En effet, Caesars Interactive, la filiale de Caesars Entertainment dédiée aux jeux de hasard en ligne, semble désormais s’ériger comme l’unique leader d’un marché au développement véloce.

Croissance époustouflante de Caesars Entertainment dans le social gaming

Les activités de Caesars Interactive, la filiale de Caesars Entertainment qui se concentre sur les jeux de hasard virtuels (CIE), connaissent aujourd’hui une croissance exceptionnelle : ainsi, au deuxième trimestre de l’année en cours, les revenus du groupe ont augmenté de 95% par rapport à la même période en 2013 dans le secteur des jeux sociaux et mobiles. Effectivement, depuis la signature d’un partenariat entre Caesars et 888 Holdings en mars 2011, le groupe ne cesse de gagner en importance. A l’époque, la société 888 Holdings espérait encore obtenir une licence qui lui permettrait de proposer du poker en ligne aux internautes du Nevada. Mais aujourd’hui, Caesars a revu ses priorités et les jeux de cartes n’en font pas partie.

« Le bilan des activités de Caesars Entertainment au troisième trimestre 2014 indiquent que l’entité basée à Las Vegas demeure le nouveau leader incontournable du secteur des jeux de casino sociaux ».

Le bilan des activités de Caesars Entertainment au troisième trimestre 2014 indiquent que l’entité basée à Las Vegas demeure le nouveau leader incontournable du secteur des jeux de casino sociaux : CIE s’est octroyé près de 20% du marché global ! Ses principaux rivaux, International Game Technology (IGT) et Zynga, n’arrivent pas à suivre la cadence, eux qui ne détiennent respectivement que 11% et 9% des parts du marché. A noter tout de même que Zynga reste en tête en ce qui concerne les applications dédiées au poker. Grâce à Zynga Poker™, dont le succès sur Facebook n’est pas prêt de s’essouffler, la firme peut envisager une évolution constante de ses revenus, même s’il sera très difficile de rattraper le retard accumulé.

Caesars compte capitaliser sur les jeux sociaux pour rembourser sa dette

Alors que Caesars Entertainment a pris le contrôle du marché des jeux sociaux depuis déjà juillet 2013 – période qui correspond à la chute de Zynga, dont les récents licenciements ont encore une fois chamboulé le fragile équilibre trouvé –, la multinationale basée dans le Nevada entend capitaliser sur les jeux sociaux pour éponger sa lourde dette. En effet, Caesars Entertainment se trouve aussi dans une drôle de tourmente et la société doit rembourser 24 milliards de dollars à ses créanciers. Au jour d’aujourd’hui, près de 95% des revenus générés par Caesars Entertainment proviennent des jeux sociaux. D’ici la fin de l’année, les jeux de casino dits sociaux devraient pouvoir rapporter jusqu’à 2,7 milliards de dollars à CIE. La route est donc encore longue…

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !