Casino News

États-Unis : des croisières illégales à bord d’un bateau-casino !

Melissa Herrera 5 août 2012 - 15:14:45
États-Unis : des croisières illégales à bord d’un bateau-casino !

Un opérateur du nom de Diamond Casino Savannah a été récemment dénoncé pour avoir offert des croisières illégales dans le sud des États-Unis. La société qui permettait aux parieurs de s’amuser à la roulette et aux machines à sous à bord d’un casino flottant aurait proposé des prestations qui s’avèrent un peu trop irrégulières aux yeux des juges.

Un navire transformé en casino dans l’illégalité

Une société de jeux offrant des croisières à bord d’un bateau-casino intitulé le Diamond Casino aurait été condamnée par les autorités de Georgie et de Caroline du Sud pour avoir traversé un peu trop souvent leur littoral. En effet, l’acte d’accusation indique que la société Diamond Casino Savannah a ouvert et exploité de manière illicite un établissement de jeux d’argent à bord d’un navire qui se trouvait dans les eaux des deux états mentionnés plus haut. Selon ce même acte d’accusation, le directeur de la compagnie, M. Gregory Sicilia, ainsi que les deux capitaines du bateau, peuvent être condamnés à 5 ans de prison ferme.

« Le Diamond Casino est un très large bateau de plus de cinquante mètres de longueur qui offre une vingtaine de tables de poker et de blackjack ainsi que plus de deux-cent machines à sous. »Pourtant, le casino flottant possédait l’ensemble des droits et agréments qui lui permettaient d’exploiter un cercle de jeux en haute mer. Toutefois, le navire se trouvait en situation irrégulière car il était dans l’obligation de naviguer au-delà des zones côtières, soit à quelques quatre kilomètres des côtes de la Georgie et de la Caroline du Sud, une norme qu’il n’a visiblement jamais respectée… Le Diamond Casino est un très large bateau de plus de cinquante mètres de longueur qui offre une vingtaine de tables de poker et de blackjack ainsi que plus de deux-cent machines à sous. L’opérateur aurait engendré plus de 7 millions de dollars de bénéfices depuis les débuts de son exploitation illégale.

Les accusés refusent de commenter…

Le PDG de la société Diamond Casino Savannah n’a pour le moment pas laissé de commentaires au sujet de l’acte d’accusation. Même comportement du côté de l’avocat de la défense et des deux capitaines du navire, qui n’ont décidemment pas la langue crochue. Il semblerait que les opérations illicites de Diamond Casino Savannah aient duré au moins deux années pleines –entre juillet 2010 et novembre 2012. L’acte d’accusation a été communiqué à la société en janvier 2012 par la police fédérale.

Si vous avez la chance de partir en vacances dans le sud des États-Unis, sachez donc que le Diamond Casino est une adresse à éviter à tout prix ! Quoique le casino flottant ne devrait plus avoir les moyens de vous proposer ses services, ce dernier se reposant tranquillement dans le port où les autorités l’ont saisi et confisqué…

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !