Casino News

Des footballeurs professionnels en vedette dans un casino Barrière

Melissa Herrera 18 mars 2013 - 17:24:35
tournoi poker barriere

Hier soir, le casino Barrière de Dinard a profité du début de la trêve internationale pour organiser son tout premier tournoi de foot-poker. Lors de cet événement hors du commun, pas moins de cent amoureux du poker ont pu défier une quinzaine de footballeurs évoluant en Ligue 1 et Ligue 2.

Quand les champions de deux univers se croisent

A l’issue de deux âpres journées de sélection, quelques cent trente joueurs ont eu l’occasion de participer hier soir à une grand finale qui les opposait à une brochette de footballeurs talentueux au Casino Barrière de Dinard. Les compétiteurs qui avaient brillamment franchi le stade des demi-finales les 10 et 16 mars s’étaient également donnés les moyens de figurer dans le dernier carré –les droits d’inscription avoisinaient les 230€. Finalement, seul l’un d’entre eux s’est adjugé le prix majeur de 40 000€.

« Le concept ludique de l’événement y était forcément pour quelque chose : chaque footballeur éliminé devait remettre un maillot dédicacé de son club au joueur qui l’avait évincé ! »Reste à savoir quel est le nom de l’heureux-gagnant, qui pouvait aussi bien se situer du côté des amoureux du poker que des joueurs de football professionnels. En effet, une quinzaine d’experts du ballon rond se sont prêtés au jeu, provenant de clubs tels que le FC Lorient, les Girondins de Bordeaux ou encore l’EA Guingamp. Les hommes à abattre de la soirée ont probablement eu du fil à retordre face à certains habitués du poker, qui possèdent déjà pour la plupart un bien beau palmarès. La première édition du tournoi de foot-poker a attiré au final un grand nombre d’intéressés. Le concept ludique de l’événement y était forcément pour quelque chose : chaque footballeur éliminé devait remettre un maillot dédicacé de son club au joueur qui l’avait évincé !

Toutes les conditions réunies pour un grand match

D’après Axel Lablatinière, l’organisateur de l’événement au casino Barrière, il y a de nombreuses situations similaires lorsqu’on joue au football et au poker : « Dans le football, la chance influence parfois l’issue de la rencontre. Un poteau peut être rentrant ou sortant… Frapper un pénalty, c’est comme quand on fait tapis avec une paire d’As. On est sûr de gagner même s’il y a toujours des chances de se louper ». Au poker comme au football, la notion de risque est donc omniprésente.

Quoi qu’il en soit, tous les éléments avaient été rassemblés hier soir pour célébrer ces deux grandes disciplines. La salle de jeu avait été spécialement décorée pour l’occasion: poteaux de corner à l’extrémité des tables, brassards de capitaine enfilés par les croupiers, coups de sifflet pour marquer les blinds, carton rouge adressé aux compétiteurs éliminés. Les adeptes du jeu de cartes le plus pratiqué de la planète ont vraiment du se sentir dans la peau de vrais footballeurs aux côtés de ceux qu’ils supportent peut-être en cachette tous les weekends.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !