Casino News

eCOGRA en tête dans la liste des instances régulatrices

Yannick Martial 15 février 2012 - 15:45:06
ecogra logo

Dans un communiqué de presse rédigé par la direction d’eCOGRA à Londres, il a été annoncé que le président de l’organisme, M. Andrew Beveridge, faisait partie des neufs personnalités nominées dans la catégorie Loi et Régulation par Gaming Intelligence.

Gaming Intelligence nomine eCOGRA

La liste Hot 50 de Gaming Intelligence a pour objectif de répertorier les hommes et femmes du secteur iGaming qui ont le plus marqué les esprits au cours de l’année et de leur faire un hommage en récompense de leur talent, engagement et motivation. Alors que Gaming Intelligence décerne un prix dans six catégories spécifiques, l’une d’entre elles a attiré l’attention d’eCOGRA. En effet, son président, M. Andrew Beveridge, a été nominé dans la catégorie Loi et Régulation.

« La liste Hot 50 de Gaming Intelligence a pour objectif de répertorier les hommes et femmes du secteur iGaming qui ont le plus marqué les esprits au cours de l’année et de leur faire un hommage en récompense de leur talent, engagement et motivation ».

Ce dernier devra toutefois batailler ferme contre les autres nominés qui sont également des personnalités distinguées du marché des jeux d’argent en ligne. Ainsi, Juan Carlos Alfonso (directeur général de la Commission Espagnole des Jeux d’Argent), Martin Cruddace (chargé des affaires juridiques de Betfair), Clive Hawkswood (président de la Remote Gambling Association), Jeff Ifrah (juriste et avocat qui est intervenu pendant le procès de l’affaire Black Friday), Francesco Rodano (président de l’AAMS), Brigitte Sand (Directrice de la Danish Gambling Authority), Paul Telford (conseiller général de PokerStars) et Jenny Williams (directeur général de la UK Gambling Commission) ont également tous été nominés pour obtenir une récompense.

L’incroyable travail effectué par eCOGRA

Alors que chaque nominé a la chance de bénéficier d’une petite citation personnalisée qui relate son ou ses divers exploits accomplis au cours des derniers mois, celle qui fait l’éloge d’eCOGRA et de son président M. Beveridge est loin d’être déplaisante. Il est ainsi dit que les actions de M. Beveridge ont permis de créer un véritable impact dans le secteur iGaming. Ce dernier s’est d’ailleurs distingué pour avoir dirigé l’équipe qui est à l’origine du développement de l’European Committee for Standardisation (CEN). Cette instance a en effet permis la signature d’un accord mondial concernant le jeu responsable. Il faut dire que cet accord a été assez largement accepté par les divers acteurs du marché. Il sert à présent de modèle et devrait persuader les chefs d’état sceptiques et les gouvernements protectionnistes de davantage ouvrir leurs frontières aux jeux de casino en ligne.

Suite à son inclusion dans la liste Hot 50, M. Beveridge a exprimé qu’il se sentait très honoré d’être nominé par une société aussi respectée que Gaming Intelligence.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !