Casino News

Elle pensait gagner 8 millions d’euros au casino et repart avec… 80 euros !

Yannick Martial 19 novembre 2015 - 12:09:20
Elle pensait gagner 8 millions d’euros au casino et repart avec… 80 euros !

Comme le dit si bien l’adage, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Et ce n’est pas Veronica Castillo qui dira le contraire. En effet, on peut dire que cette Américaine de 42 ans a vécu un véritable ascenseur émotionnel il a y quelque jour de cela. En effet, l’amatrice de jeux d’argent et de hasard a bien cru devenir multimillionnaire après une petite virée au casino.

La gagnante la plus malchanceuse de l’histoire

« Les dirigeants de l’établissement lui expliquent que la machine à sous Jurassic Riches™, sur laquelle la joueuse a remporté le pactole, a été victime d’un bug.»

Les faits remontent au week-end du 7 et 8 novembre. Veronica Castillo, une jeune quarantenaire, décide de s’offrir une petite virée sur une machine à sous du Lucky Eagle Casino à Rochester, une ville des Etats-Unis située en face de la mégalopole canadienne de Toronto. Au bout de quelques spins, la chance finit enfin par payer et Veronica laisse exploser sa joie lorsque la machine à sous affiche un gain de près de 8 millions d’euros ! Ni une, ni deux, l’heureuse gagnante se presse à la réception du casino pour aller récupérer ses gains. Mais là, malheur ! Les dirigeants de l’établissement lui expliquent que la machine à sous Jurassic Riches™, sur laquelle la joueuse a remporté le pactole, a été victime d’un bug. La direction refuse donc de lui verser la somme gagnée. En lot de consolation, le casino lui offre, tout de même, la somme de 80 ans. Ce qui ne permet même pas à la malheureuse de rembourser sa mise initiale d’un montant de 100 euros.

Une partie qui se terminera devant les tribunaux

chance machine a sousL’objet du délit : la machine à sous Jurassic Riches™.

Le patron du casino, John Zetterstrom, s’est exprimé à ce sujet et a déclaré : « Nous sommes absolument navrés que madame Castillo ait reçu une fausse information sur cette machine à sous dont le jackpot maximum pouvant être remporté est de 18 500 euros. » Le gérant a également souligné qu’il offrirait, à la joueuse, un week-end gratuit dans son établissement en guise de dédommagement. John Zetterstrom a également promis d’ouvrir une enquête à propos de ce litige, jamais vu en 20 ans de carrière. Toutefois, Veronica Castillo, loin d’être consolée par le geste commercial de l’établissement, est bien décidée à porter plainte contre le casino. La gambleuse qui s’est exprimée dans les tribunes du Daily Mail a déclaré que la direction du casino avait triché, voire même fraudé dans cette affaire. La joueuse est donc bien décidée à en découdre devant la justice. Par le biais de cette démarche, elle souhaite avant toute chose révéler au grand jour les pratiques douteuses des casinos terrestres américains, notamment lorsque leurs clients touchent des jackpots défiant la chronique à leurs jeux respectifs. Reste à savoir à qui le juge donnera raison !

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !