Casino News

La Thaïlande et le Cambodge, une rivalité qui continue

Tracy Neeworth 25 juin 2014 - 02:49:59
La Thaïlande et le Cambodge, une rivalité qui continue

La Thaïlande, petit paradis sur Terre et le Cambodge, son voisin rival, sont aujourd’hui au cœur des débats puisque la situation y est assez tendue, socialement et politiquement parlant et ce qui est étrange, c’est que le milieu du Gambling est un des sujets qui fâche. Observons la situation ensemble.

La Thaïlande fait la chasse aux joueurs et aux clandestins

Le 22 mai dernier a eu lieu en Thaïlande un coup d’état. Le gouvernement a été mis à la porte par l’armée qui l’a pris de force. C’est donc elle qui contrôle tout désormais, jusqu’à ce qu’un gouvernement ne soit rétabli. Parfois, ces situations sont longues.

Quoiqu’il en soit, afin de remettre de l’ordre dans le pays, l’armée a décidé de s’attaquer à quelques grands chantiers dont celui des jeux d’argent qui sont interdits en Thaïlande et celui des travailleurs clandestins qui viennent du Cambodge et qui sont plutôt très nombreux, plus de 200000 dans tout le pays, qui doivent quitter leur travail, le foyer, pour retourner rapidement au Cambodge, sous peine d’être arrêté et de prendre des amendes salées.

Cette masse de population qui rentre au pays se remarque, les postes frontières sont clairement surchargés. Il est impossible d’être précis mais de nombreux témoins nous ont dit que la situation est très stressante, limite insupportable, tout cela sous les yeux ébahis des touristes qui ne comprennent pas toujours ce qui se passe.

Les joueurs de casino se retrouvent aussi à la frontière

On ne s’en douterait pas lorsqu’on visite la ville et plus généralement le pays, mais Bangkok et la Thaïlande génère des milliards de dollars US au niveau des jeux d’argent et tout se fait en sous-marin puisque cela n’est pas légal. Le tout est contrôlé par la mafia qui se remplit les poches. Mais depuis le coup d’état et l’intervention de l’armée, tous les casinos clandestins ont dû fermer leurs portes.

Du coup, les joueurs, privés de leur passion favorite, n’hésitent pas à se rendre à la frontière cambodgienne, à Poipet exactement où il existe une zone entre les deux frontières qui s’étale sur 500m de long et qui abrite tout un tas de casinos. Alors en plus des travailleurs clandestins, vous avez aussi les joueurs clandestins, 100% thaïlandais, qui passent la frontière tous les jours pour assouvir leur envie. Il dépense des fortunes par jour, n’hésitant pas à venir uniquement pour la journée. Il faut dire que la frontière est très proche de la capitale thaïlandaise, Bangkok n’est qu’à 4h de route en bus pour un prix n’excédant pas les 10€, parfois même remboursé par le casino qui se sert de cet argument pour attirer la clientèle.

Selon les spécialistes, cela ne durera qu’un temps car une fois que l’armée aura calmé ses ardeurs, le jeu pourra reprendre de plus bel partout dans le pays. Après tout, il est vrai que la Thaïlande n’en n’est pas à son premier coup d’état, alors les joueurs ont l’habitude, ils savent qu’ils doivent être patient.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !