Casino News

Faute de repreneur, le casino mythique Atlantic Club est liquidé

Tracy Neeworth 30 décembre 2013 - 09:13:55
Faute de repreneur, le casino mythique Atlantic Club est liquidé

Triste record pour le casino légendaire Atlantic Club. Ce dernier est le tout premier casino terrestre d’Atlantic City à fermer ses portes depuis 2006. Le non-aboutissement des négociations concernant le rachat de ce vaste complexe de jeux fondé en 1980 par l’opérateur américain Poker Stars l’a contraint à fermer ses portes. Sa liquidation aura profité à ses deux rivaux régionaux, Caesars Entertainment et Tropicana Casino, qui récupèrent tout le patrimoine de l’ancien établissement mythique du groupe Hilton.

Le non-rachat par Rational Group condamne l’Atlantic Club

Rational Group, société qui possède et exploite Poker Stars.com, aura été au cœur de toutes les attentions ces deux derniers mois. On s’attendait en effet à ce que la société mer de la principale salle de poker en ligne mondiale rachète l’Atlantic Club, dont les finances n’ont cessé de se dégrader depuis 2008. Mais les négociations n’ont pas abouti et Rational Group a finalement laissé tomber le dossier. Laissé en proie à toutes sortes de vautours, le casino Atlantic Club aura finalement été dépouillé par ses ennemis jurés, Caesars Entertainment et Tropicana Casino, qui demeurent les grands bénéficiaires de cette affaire.

« Six ans après l’écroulement du Casino Sands, l’Atlantic Club a fini par succomber aux terribles effets de la crise financière de 2008 ».

En effet, dès le 13 janvier prochain, l’ensemble du patrimoine de l’Atlantic Club changera de mains. Cette date qui marquera la fermeture définitive de l’ancien hôtel-casino de la marque Hilton verra Caesars Entertainment acquérir les quelques 800 chambres de luxe que compte l’établissement, dont la valeur est estimée à 15 millions de dollars. Quant à Tropicana Casino, il deviendra le propriétaire des 48 tables de jeux et des milliers de machines à sous qu’abrite l’Atlantic Club. Il y en a en tout pour au moins 8,4 millions de dollars.

Le casino Atlantic Club ne sera pas réutilisé à des fins de jeu

Le sort de l’Atlantic Club était somme toute assez prévisible. Six ans après l’écroulement du Casino Sands, l’Atlantic Club a fini par succomber aux terribles effets de la crise financière de 2008. Si la filiale de l’Atlantic Club, Caesars Entertainment, a finalement accepté d’acquérir les biens immobiliers du casino, le groupe qui exploite le Tropicana doit déjà se réjouir de bientôt pouvoir réutiliser ses jeux. A noter toutefois que le rachat ne sera pas effectif tant que le tribunal de commerce n’aura pas donné son approbation.

Par ailleurs, Caesars Entertainment a affirmé qu’il n’était pas dans ses plans d’exploiter l’enceinte de jeu de l’Atlantic Club ainsi que l’hôtel auquel elle est actuellement rattachée. En effet, le groupe n’envisage pas de continuer à utiliser le site dans des fins de « gambling ». Les biens rachetés seront probablement réemployés au profit des autres propriétés de la société, qui sont pour la plupart basées dans le New Jersey.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !