Casino News

Jeux d’argent ou jeux sociaux ? Ils ont fait leur choix !

Yannick Martial 30 août 2015 - 15:11:08
Jeux d’argent ou jeux sociaux ? Ils ont fait leur choix !

Parmi les passionnés de jeux en ligne, on retrouve deux types de profils bien distincts : les joueurs qui profitent des jeux de la toile à des fins strictement pécuniaires et ceux qui y jouent uniquement pour le plaisir. Généralement, la première catégorie de joueurs ne comprend pas vraiment ce qui pousse la seconde à jouer à des jeux sur le net sans aucun enjeu financier à la clé. Après tout, cette confusion est normale puisque depuis l’arrivée des casinos sur Internet, les jeux en ligne sont devenus très excitants pour les chances de gains qu’ils proposent. Une étude australienne qui vient d’être publiée a choisi de s’intéresser plus en détails à ces deux profils de joueurs. Au fil de leur enquête, ils ont tenté de découvrir si les férues de jeux sociaux étaient tentés de s’essayer au mode « argent réel ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que vous risquez d’être surpris par le résultat de cette étude !

Une enquête inédite…

Comme expliqué plus haut, la Gambling Research Australia a décidé de s’intéresser de près aux amateurs de jeux en ligne et plus particulièrement aux deux catégories de joueurs qui les utilisent : les pro-jeux d’argent et les pro-jeux sociaux. Pour ce faire, les chercheurs ont fait appel à un panel de 1 554 adultes dont ils ont observé le comportement sur le web de mai à juin 2014. L’étude précise également qu’un tiers des sondés a pour habitude de jouer aux jeux sociaux sur des plateformes de jeux ligne.

«Les chercheurs ont donc voulu savoir comment les mordus de jeux sociaux envisageraient l’avenir si l’Australie venait à légaliser les casinos numériques. Et on peut dire que ces derniers ne seraient pas tentés d’utiliser le net pour s’en mettre plein les poches puisque 61% du panel a répondu que la légalisation des casinos virtuels n’aurait aucune influence sur leur façon de jouer sur la toile […]. »

Selon leurs premières observations, les chercheurs ont relevé de nombreux contrastes entre les deux catégories. En effet, les joueurs qui ont pour habitude de jouer aux jeux sociaux se situent dans une tranche d’âge plus jeune que les pros-jeux d’argent, sont en couple - mais rarement mariés -, et ont généralement un travail régulier. Mais ce qui est le plus marquant dans cette étude, c’est que les pro-jeux sociaux ne seraient absolument pas tentés de passer en mode argent réel.

…aux résultats surprenants !

Toutefois, il est important de préciser que les casinos en ligne sont illégaux au pays de Crocodile Dundee et que les résultats de cette étude ne sont donc pas aussi précis qu’ils l’auraient été si l’enquête avait été effectuée dans un pays qui légalise ce marché. Les chercheurs ont donc voulu savoir comment les mordus de jeux sociaux envisageraient l’avenir si l’Australie venait à légaliser les casinos numériques. Et on peut dire que ces derniers ne seraient pas tentés d’utiliser le net pour s’en mettre plein les poches puisque 61% du panel a répondu que la légalisation des casinos virtuels n’aurait aucune influence sur leur façon de jouer sur la toile et qu’ils continueraient à privilégier les jeux gratuits. Seulement 17% d’entre eux admettent qu’ils seraient tentés de passer des jeux sociaux aux jeux d’argent en ligne.

Plus incroyable encore, 50% des adeptes des jeux sociaux confient que ce genre de divertissements leur permet de ressentir l’adrénaline et l’excitation d’une session de jeu en argent réel, mais sans toutefois dépenser le moindre centime de leur poche ! Ils vont même plus loin et affirment qu’après une victoire sur un jeu social, le sentiment ressenti est exactement le même que lors d’une victoire rémunératrice. Ainsi, ces derniers préfèrent ne prendre aucun risque financier et adopter un comportement qui leur permet de profiter du côté grisant des jeux d’argent sans risque de pertes. Ce qui est plutôt contradictoire puisque la plupart des jeux sociaux, bien que gratuits, permettent aux joueurs d’acheter des crédits supplémentaires payants pour débloquer des niveaux et des options de jeu. Et les joueurs sont nombreux à se laisser tenter par cette option ! Ainsi, ces derniers utilisent leur argent à des fins purement fictives puisque les dépôts effectués leur serviront seulement à être plus compétitifs dans leur jeu. Cette étude prouve donc que les casinos en ligne ont bien raison de s’intéresser de plus en plus aux jeux sociaux puisque certains joueurs sont bel et bien prêts à dépenser de l’argent (et parfois de très grosses sommes !) dans le seul but d’améliorer leurs sessions de jeux, et ce, sans attendre aucun retour financier.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !