Casino News

L’ARJEL développe le nombre de ses commissions pour plus de contrôles

Tracy Neeworth 16 juillet 2012 - 14:45:10
L’ARJEL développe le nombre de ses commissions pour plus de contrôles

Depuis le début de l’année 2012, l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne ne cesse de développer des procédures de contrôle. De façon à augmenter le contrôle des fonds utilisés en ligne, contrôler le processus de taxation et minimiser l’addiction et la fraude. Le contrôle des jeux d’argent sur internet permet à l’état de récupérer des millions d’euros de taxes chaque année. Ces taxes étant en constante augmentation depuis leur création.

Deux nouvelles commissions spécialisées

Une première commission spécialisée sur les paris sportifs en ligne a été créée. Cette commission a été intitulée : « L’offre des paris sportifs : éthique et attractivité », ce sont des journalistes sportifs et de nombreux professionnels du sport qui seront appelés à donner leur avis sur les meilleurs régulations à appliquer aux paris sportifs en ligne. Une façon de favoriser les consensus dans le milieu. Les agents de l’Arjel se spécialisent dans la recherche de fraudes, le contrôle des taxes et dans la régulation des paris sportifs. Ce sont donc des professionnels experts en la matière qui sont formés en permanence, ils constituent la colonne vertébrale de cet organisme de contrôle.

Une deuxième commission « Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies » sera chargée d’analyser les avancées technologiques du secteur. L’idée étant d’observer les conséquences de ces modifications sur le marché des jeux en ligne. La commission sera également composée d’experts et de représentants de l’état pour trouver les meilleures façons de mettre à jour les procédures de régulation.

« Depuis le début de l’année 2012, l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne ne cesse de développer des procédures de contrôle. Une façon de minimiser l’addiction et la fraude dans notre pays.»

Une réflexion européenne sur la régulation des jeux en ligne

C’est l’ensemble des pays européens qui se penchent sur la régulation des jeux en ligne. Les casinos en ligne et site de bookmakers étant les principales plateformes ciblées par les régulations existantes. Les lois nationales visent à protéger au maximum les joueurs et favoriser la collecte de taxes à la source, et donc créer le plus souvent des licences d’exploitation dans chaque pays. Le blanchiment d’argent et les fraudes en tout genre sont également particulièrement portés à l’attention de législateurs.

Les jeux en ligne ne sont contrôlés que depuis plusieurs années dans la plupart des pays du monde. Certains pays laisse libre toute activité quand d’autres vont jusqu’à interdire complètement une telle pratique. Certains joueurs considèrent qu’il s’agit d’un espace de liberté en moins et d’autres voient cette régulation justifiée pour sécuriser les joueurs. Pour disposer d’une licence d’exploitation en France les casinotiers et autres sites de paris doivent prouver la qualité de leurs sites et de leurs services. Une garantie pour les joueurs d’être payés et de bénéficier d’un service contrôlé par des experts de l’état. Il est donc possible le cas échéant de porter plainte en France pour tout préjudice. Sécurisation ou contrôle à tout prix?

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !