Casino News

L’Asie déclare la guerre aux casinos en ligne illégaux !

Melissa Herrera 25 juillet 2012 - 12:59:39
L’Asie déclare la guerre aux casinos en ligne illégaux !

Macao est devenu en quelques années la première destination mondiale pour les joueurs de casino. Un véritable petit paradis du joueur avec des milliers de tables de jeux, de machines à sous et de compétitions internationales de toute sorte. Las Vegas n’est plus la capitale mondiale du jeu, tout ce passe maintenant en Asie. Ce sont pour autant une dizaine de pays asiatiques qui mènent une lutte acharnée contre les casinos en ligne illégaux.

L’Asie paradis des casinos terrestres, enfer des casinos en ligne

Le nombre de touristes se rendant en Asie et plus particulièrement à Macao et à Singapour pour le jeu ne cesse d’augmenter. Ce sont des millions de joueurs qui affluent aux portes des plus grands casinos du monde. La population asiatique est historiquement une population de joueurs et ce depuis des millénaires, les jeux d’argent et le casino en particulier font partie de la culture locale.

Conscient de cette énorme masse de joueurs potentiels, de nombreux casinos se sont lancés à l’assaut du continent. En proposant des sites internet dans les langues et noms de domaines locaux. Seul problème, la plupart des pays asiatiques sont particulièrement stricts en terme de législation sur les jeux d’argent en ligne. Il faut donc le plus souvent faire une demande officielle pour pouvoir bénéficier d’une licence d’exploitation, cette procédure est dans de nombreux pays, un moyen d’empêcher toutes compagnies étrangères de se développer. C’est ainsi qu’en Chine, Malaisie et aux Philippines des centaines d’arrestations prennent place chaque année démantelant des casinos en ligne clandestins.

« De nombreux casinos se sont lancés à l’assaut du continent asiatique en proposant des sites internet dans les langues et noms de domaines locaux. Seul problème la législation locale.»

Les joueurs asiatiques en ligne sous surveillance

Les gouvernements des principaux pays asiatiques mettent un point d’honneur à faire respecter la loi sur les jeux en ligne. Les casinotiers sont donc tout particulièrement surveillés, mais ils ne sont pas les seuls, les joueurs sont en effet également sous surveillance 24/24. Les joueurs s’adonnant à leur loisir préféré sur des sites illégaux peuvent se retrouver condamnés à des amendes ou peines de prison selon les pays. Il faut comprendre qu’en Asie plus qu’ailleurs, les casinos en ligne participent au blanchiment d’argent et au développement d’activités criminelles en tout genre.

Un contrôle strict est donc nécessaire pour sécuriser au maximum les joueurs et les sites légaux qui paient donc une licence et des taxes à l’état. Ce sont pour autant très majoritairement des sociétés de jeu locales qui reçoivent les autorisations d’exercice, sans que l’on sache vraiment pourquoi certains groupes occidentaux peinent pendant plusieurs années avant de voir leur dossier examiné. Il existe donc deux mondes, l’un en occident où les casinos sont maintenant de plus en plus contrôlés mais ou l’exploitation est facile et l’Asie ou l’exploitation des casinos en ligne n’est pas uniquement possible en cas d’honnêteté du casinotier. Un mal pour un bien?

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !