Casino News

L’avenir des jeux en ligne au cœur des discussions à Atlantic City !

Yannick Martial 24 mai 2012 - 15:53:30
L’avenir des jeux en ligne au cœur des discussions à Atlantic City !

Un grand rendez-vous s’est tenu dans le chef-lieu du New Jersey, Atlantic City, les 16 et 17 mai dernier. Le 16ème Congrès Annuel de la Côte Est a permis aux grands noms du marché des jeux de casino américain de partager leur vision par rapport à l’éventuelle légalisation des jeux de hasard en ligne, qui pourrait bientôt être prononcée aux États-Unis.

Le congrès américain trop divisé

Il était probablement grand temps que les grandes personnalités du secteur des jeux de casino se rencontrent. En effet, si une possible légalisation des jeux de hasard sur Internet fait en ce moment la une de la presse et des médias aux États-Unis, le gouvernement ne semble pas à même de prendre la décision attendue. Pour M. Richard Bronson, directeur général de la société éditrice de logiciels Digital Gaming, le congrès américain est bien trop divisé pour pouvoir passer une législation sur les jeux d’argent sur Internet : « à ce rythme-là, il vaudrait mieux que les états tentent de légaliser individuellement les jeux de hasard sur le web ».

« A ce rythme-là, il vaudrait mieux que les états tentent de légaliser individuellement les jeux de hasard sur le web ».Il faut se rappeler que Richard Bronson avait prédit plus tôt que deux états fédéraux auraient régulé les jeux d’argent virtuels. Selon lui, le New Jersey possède un véritable potentiel iGaming. De même, le Nevada, qui a accueilli 40 millions de joueurs l’an dernier, serait un deuxième candidat idéal, d’autant plus que le même nombre d’utilisateurs se rend tous les joueurs sur le réseau social Facebook. Les opportunités en termes de revenus sont donc conséquentes et doivent être considérées.

Un sénateur d’état également de la partie

Le sénateur du New Jersey Ray Lesniak faisait également partie des intervenants pendant le 16ème Congrès Annuel de la Côte Est. Ce dernier a exprimé aux délégués que le veto posé par le gouverneur –sur une loi qui fut d’ailleurs approuvée par l’ensemble de l’assemblée, venait de faire perdre des centaines de millions de dollars au New Jersey, argent qui aurait représenté une belle source de rémunération pour les casinos de la région.

Pour une autre personnalité d’envergure, M. Eugene Johnson, qui n’est autre que le représentant du cabinet-conseil Spectrum Gaming, il est évident que tout le monde se prépare à la légalisation des jeux de casino en ligne, qui demeure malheureusement toujours en attente. Approché par les opérateurs européens, les sociétés commerciales américaines, les tribus aborigènes de Kahnawake et les fédérations nationales de jeux de loterie, Spectrum Gaming soutient le point de vue de Richard Bronson. Si les états qui ont régulé leur marché seront les éléments clé du marché de demain, il se peut qu’ils dussent entamer un processus de légalisation à l’aide de leurs moyens personnels.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !