Casino News

L’EGBA soutient les nouvelles mesures de protection des internautes

Melissa Herrera 15 juillet 2014 - 16:40:10
L’EGBA soutient les nouvelles mesures de protection des internautes

La European Gaming and Betting Association (EGBA), un conglomérat d’opérateurs œuvrant pour la sécurité des joueurs de casino en ligne, a salué une récente initiative de la Commission Européenne, qui a publié au sujet de la protection des consommateurs de jeux de hasard sur internet. En effet, la Commission Européenne vient tout juste de dévoiler un rapport contenant un grand nombre de recommandations visant améliorer la sécurité des parieurs en ligne au sein de l’Union Européenne. Assistons-nous à un nouveau tournant dans la bataille contre le jeu illégal ?

L’EGBA salue l’initiative de la Commission Européenne

L’EGBA, association qui est constituée de plusieurs sociétés iGaming européennes, est en faveur des récentes recommandations suggérées par la Commission Européenne dans un rapport qui est paru le week-end dernier. Ce rapport, qui vise à augmenter la protection des consommateurs de biens et de produits virtuels, comprend un large éventail de mesures concrètes et pratiques qui permettra aux états-membres de l’Union Européenne de mettre en œuvre des programmes de protection en faveur des joueurs, notamment ceux qui misent sur les casinos en ligne. Non seulement cette publication a-t-elle pour objectif de garantir la sécurité des joueurs, mais elle veut également faire des paris en ligne une simple source de divertissement. Parmi les principales recommandations évoquées dans le rapport, il y a l’interdiction formelle de laisser les mineurs s’amuser à des jeux de hasard, mais aussi la volonté d’offrir un environnement sain et 100% sécurisé aux internautes.

« En plus des mesures de protection du consommateur, les recommandations de la Commission Européenne portent l’accent sur la nécessité d’une offre régulée attractive».

Les recommandations sont aussi conformes à l’accord d’atelier CEN (comité européen de normalisation), qui s’est récemment prononcé au sujet des mesures visant à « responsabiliser » le marché des jeux d’argent virtuels, auquel les membres de l’EGBA ont d’ailleurs adhéré de manière volontaire. En plus des mesures de protection du consommateur, les recommandations de la Commission Européenne portent l’accent sur la nécessité d’une offre régulée attractive : « les joueurs en ligne recherchent des prestations compétitives », pouvait-on lire dans le rapport. Par ailleurs, du fait de la fragmentation du marché européen provoqué par la création de régimes de licences nationaux, le rapport stipule que « la multiplication des conditions de conformité est susceptible de provoquer une duplication non-nécessaire des coûts et infrastructures, ce qui a pour conséquence un nombre beaucoup trop important et surtout inutile de régulateurs d’un point de vue administratif ».

« Les joueurs en ligne méritent une protection optimale »

M. Maarten Haijer, actuel secrétaire général de l’EGBA, estime que « les joueurs en ligne européens méritent une protection optimale partout à travers le continent ». Ce dernier a ajouté que les membres de l’association s’étaient déjà imposés des règles très strictes afin de garantir la sécurité des joueurs. « On ne doit plus faire de distinction entre ce qui est attractif et ce qui est légal », a-t-il affirmé. « Nous sommes heureux de savoir que la Commission Européenne a décidé de prendre les choses en main. Une régulation globale est désormais nécessaire pour le secteur des jeux de hasard en ligne, qui dépasse les frontières », a continué M. Maarten Haijer.

Les recommandations de la Commission Européenne s’inscrivent dans la politique de l’UE, qui a instauré en 2012 un Plan d’Action pour les jeux de hasard sur internet, qui est lui-même soutenu par le Parlement Européen. Bien qu’ils ne soient pas obligés de le faire d’un point de vue légal, les états-membres sont invités à garantir la protection des mineurs et consommateurs avec sérieux et rigueur, en appliquant les mêmes mesures que l’Union Européenne.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !