Casino News

La triche au casino de Namur en Belgique

Melissa Herrera 31 mai 2014 - 14:15:41
casino namur

Dans un casino terrestre, vous avez toujours les joueurs qui respectent les règles jusqu’au bout et puis les autres qui ne savent pas se tenir. Il faut alors absolument qu’ils tentent le tout pour le tout, quitte à terminer en prison. Les casinos en Belgique ne sont pas épargnés par ces affaires de triche qui font les gros titres des journaux.

Cette affaire-là est plus complexe car elle met en cause n’ont pas un tricheur mais tout un groupe qui avait des complices dans l’équipe d’employés du casino, un coup monté qui aurait pu rapporter une coquette somme.

Ce qui est reproché aux inculpés

Les faits ne datent pas d’hier. En effet, ils remontent à 2009. Au casino de Namur, un groupe composé de clients et de croupiers se sont mis d’accord pour commencer à tricher. En réalité, l’escroquerie a été organisée par une femme, son mari et son frère. Cette femme était accro au casino et plus particulièrement à la roulette. Elle a trouvé un complice dans l’enceinte du casino, un croupier, lui aussi joueur addict et qui en plus de cela était submergé de dettes. C’était donc une proie facile pour quiconque voudrait trouver un complice.

Ce qui est reproché à ces personnes, c’est très simple : en fait, le croupier attendait un maximum avant de prononcer la phrase que tous les joueurs de roulette connaissent, c’est-à-dire « faites vos jeux, rien ne va plus ». De ce fait, les joueurs autour de la table pouvaient alors parier sur les numéros qui à coup sûr allaient être désignés par la bille. C’est une technique simple qui ne demande que de la dextérité dans la manipulation au-dessus du tapis des mises pour ne pas que la stratégie soit repérée.

Une « magouille » en réunion

. Au fil du temps, plusieurs personnes sont venues rejoindre le groupe. Bien évidemment, cela fonctionnait, alors deux ou trois amis des clients ont désiré faire pareil. Ensuite, il a fallu convaincre plusieurs croupiers ainsi que le chef de salle qui recevaient chacun une partie des gains des « tricheurs ».

Les faits ne peuvent être contestés car tout a été filmé lors d’une soirée de novembre 2009. Bien entendu, la société propriétaire du casino pense que les joueurs ont escroqué le casino plus d’une fois mais il n’y a qu’une soirée de vidéo qui est enregistrée. Quoiqu’il en soit, le casino accuse les joueurs pour une escroquerie de 90000€, ce qui est une somme conséquente tout de même.

Les peines demandées sont assez lourdes, jusqu’à 5 ans de prison ferme pour certains des accusées et des amendes plus que salées pour les autres.

Bien évidemment, dans ce gang de la triche, il y a un leader et quasiment tous s’entendent pour dire que ce serait la femme qui est à l’origine de cette stratégie malhonnête et qu’elle l’aurait déjà pratiqué dans d’autres casinos de la région.

Le procès se termine le 25 juin 2014

Pour le moment, le procès est en cours et ce n’est que le 25 juin 2014 que la cours rendra son verdict final. Les peines demandées sont assez lourdes, jusqu’à 5 ans de prison ferme pour certains des accusées et des amendes plus que salées pour les autres. Suite au prochain épisode.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !