Casino News

Le Japon manifeste son intérêt pour les jeux de casino

Tracy Neeworth 17 juin 2013 - 19:39:16
drapeau japon

S’il était dans un premier lieu très réticent à ouvrir des casinos sur son territoire, le Japon manifeste désormais tout son intérêt pour les jeux de hasard. En effet, le premier ministre Shinzō Abe et son gouvernement mettent tout en œuvre pour légaliser les jeux de casino au pays du soleil levant. Il faut dire qu’en cas de succès, l’ouverture des premiers cercles de jeux terrestres au Japon pourrait relancer l’économie, le problème de la croissance étant la préoccupation majeure de Shinzō Abe et de ses confrères.

Les jeux de casino autorisés dès 2014 ?

Les législateurs nippons pourraient soumettre un projet de loi visant à légaliser les jeux d’argent au Japon dès la fin de l’année 2013. Les enjeux d’une telle démarche sont nombreux : le Japon a lui aussi subi les effets de la crise financière de 2008 et espère très vite retrouver une croissance digne de ce nom. La création de casinos terrestres permettrait non seulement de générer de nouveaux emplois mais également de miser sur un secteur économique jamais exploité jusqu’alors. Enfin et surtout, l’ouverture d’établissements destinés aux jeux de hasard offrirait au Japon l’opportunité de s’aligner aux pays industrialisés de la même trempe.

« La création de casinos terrestres permettrait non seulement de générer de nouveaux emplois mais également de miser sur un secteur économique jamais exploité jusqu’alors. »En effet, selon l’un des députés siégeant à la Chambre des Représentants japonaise, « le Japon est probablement le seul pays développé ne comprenant aucun casino au sein de son territoire ». Mais cette époque pourrait bien être révolue plus vite que prévu : les partenariats se multiplient déjà entre l’état et les sociétés multinationales en place, plusieurs appels d’offre ont été lancés et l’heure est à la planification des différentes tâches. On remarquera également que personne ne semble vraiment s’opposer à ce projet de loi au Japon. En effet, depuis la crise financière qui a violemment touché le pays, les dernières catastrophes naturelles qui ont ravagé le tourisme et surtout l’explosion nucléaire de Fukushima, qui a plongé toute une nation dans les ténèbres et la désolation, l’heure est à la solidarité au Japon. Ni le gouvernement ni le peuple ne saurait dire non aux revenus conséquents que sont susceptibles de générer les jeux de casino.

D’excellentes prévisions et de l’espoir

Les prévisions des principaux courtiers en actions sont sans équivoque. Grâce à des jeux de hasard tels que le blackjack, le baccarat et la roulette, le Japon pourrait réaliser des recettes de l’ordre de 130 millions de dollars par an. Toutefois, le gouvernement est beaucoup plus ambitieux que cela. En espérant ouvrir des casinos dans les deux villes les plus attractives du pays –Tokyo et Osaka, ce dernière espère générer quelques 10 milliards de dollars de revenus.

A un tel rythme, la morosité japonaise risque de très vite s’estomper pour laisser place à un réel enthousiasme. Sur le long terme, les analystes estiment même que le pays du soleil levant pourrait s’ériger en tant que seul réel concurrent de Macao. Néanmoins, peut-être ces derniers s’enflamment-ils un peu vite, la dette publique japonaise étant deux fois plus importante que son produit international brut.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !